Les conséquences de la COVID-19 sur la vie de la population évoquées à la primature

0
583

Kinshasa, 10 Juin 2020 (ACP).-Les membres du Comité de conjoncture économique ont examiné les conséquences de la maladie à COVID 19 et son impact sur la vie de la communauté nationale, au cours de leur réunion de tous les mardis, tenue à la primature sous la présidence du Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

La vice-Premier ministre, ministre du Plan Elysée Munembwe, qui l’a indiqué dans son compte rendu,  a fait savoir qu’ils ont été informés que 11 provinces sont touchées par cette maladie et qu’avec le confinement, la fiscalité  pose problème et la vie économique tourne au ralentie entraînant la rareté de certains  biens de première nécessité sur le marché.

Le gouvernement , a-t-elle dit, s’engage à chercher les voies et moyens pour faire tourner son économie au niveau interne en se tournant vers les secteurs productifs tels que l’agriculture, la pêche et l’élevage et à gérer les finances publiques d’une manière orthodoxe pour améliorer la vie des Congolais.

« Nous devons apprendre à vivre avec la maladie et  travailler pour mobiliser les recettes », a-t-elle souligné.  Le Comité de conjoncture économique, rappelle-t-on,  réunit hebdomadairement les ministres du Budget, Plan, Economie Nationale, Commerce Extérieur, Finances, Mines et  la Banque Centrale du Congo. Le Ministère du Travail et prévoyance sociale, la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) ainsi que l’Association nationale des entreprises du publiques (ANEP) y sont également  conviés, renseigne-t-on. ACP/Kayu