Des capsules vidéo pour sensibiliser et former les soignants des pays francophones de la COVID-19

0
422

Kinshasa, 11 juin 2020(ACP).-L’Agence universitaire de la francophonie (AUF) et l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP, France), ont mis à la disposition  de membres de ses établissements de l’Enseignement supérieur et universitaire et de recherche,  dont la RDC, des capsules vidéos pour sensibiliser et former les soignants des pays francophones  en vue de faire face à la COVID-19, a rapporté mercredi à l’ACP la presse de Grands lacs et de l’Afrique centrale de l’AUF.

Bien que de nombreux pays soient en phase de sortie de la pandémie au Coronavirus, a indiqué la source, l’AUF et ses établissements membres spécialisés poursuivent leurs actions de prévention à la COVID-19.

Ces vidéos fournissent aux professionnels de santé un ensemble d’informations, recommandations et conduites à tenir. Ce corpus de « capsules vidéos » élaboré par le Centre d’appui à la pédagogie (CApP) de l’EHESP permet de sensibiliser et de former les soignants de tous les pays francophones à faire face à l’épidémie de Coronavirus, indique la même source.

Un répertoire des thèses en éducation accessible en ligne

Par ailleurs, cette même source renseigne que le programme d’Appui à la professionnalisation des pratiques enseignantes et au développement de ressources (APPRENDRE) a constitué une base de données répertoriant les thèses et PhD consacrés à l’enseignement primaire et secondaire dans les pays francophones émergents et en développement.

Près de 1.700 thèses, actuellement disponibles

Cette base rassemble les données (fiches descriptives) relatives à ces thèses de doctorat et PhD, soutenus à partir de l’année 2.000. Ces thèses sont en française et ont comme pays ou zone d’étude, l’Afrique subsaharienne, Haïti, le Liban, le Maghreb et l’Océan indien.

Le travail de collecte et de référencement a été assuré par l’Université de Paris –Laboratoire de Psychologie et d’Ergonomie appliquées/ LaPEA – (France), en collaboration avec l’Université de Lomé (Togo).

La base propose actuellement près de 1.700 thèses issues de 27 pays. D’autres thèses viendront l’enrichir 2 fois par an. Elle permet d’accéder à l’ensemble des informations de la thèse (résumé), ainsi qu’à un lien de consultation du document en intégralité lorsque cela est possible.

Les chercheurs et les établissements appelés à développer le partenariat de recherche

L’AUF a, à cet effet, appelé les chercheurs et les établissements d’Enseignement supérieurs à prendre connaissance des recherches en cours, approfondir leurs connaissances et développer des partenariats avec d’autres équipes de recherche.

Les responsables institutionnels agissant pour l’éducation dans leurs pays auront connaissance des travaux menés, et pourront prendre attache avec les chercheurs pour exploiter ces recherches dans le cadre de définition de politiques éducatives.

La même source a fait savoir que les partenaires techniques et financiers en éducation, qui souhaitent appuyer particulièrement certaines recherches suivant des thématiques spécifiques, pourront utiliser cette base pour avoir une connaissance générale des travaux menés et des équipes. ACP/Kayu