Sud-Kivu : publication d’un aperçu de la situation humanitaire dans cette province

0
893

Bukavu, 11 juin 2020 (ACP).- Le bureau de la coordination des affaires humanitaires, OCHA Sud-Kivu et Maniema, vient de publier un aperçu de la situation humanitaire dans la province du Sud-Kivu.

Cet aperçu rapporte que près de 265.000 personnes dont 162.700 directement affectées par des inondations à Uvira, Fizi, Nundu, Lemera et la Plaine de la Ruzizi sont ciblées par le plan de réponse multisectorielle finalisé par les autorités provinciales et la communauté humanitaire.

Le rapport mentionne que la ville d’Uvira reste la zone la plus touchée au plan humanitaire avec 86.000 personnes sinistrées, soit 48 % du total de personnes directement affectées par les inondations dans les six zones de santé. La plaine de la Ruzizi a enregistré les plus gros dégâts sur le plan agricole avec plus de 66 % de terres et infrastructures agricoles détruites.

Sur le plan de l’éducation, OCHA révèle que la plaine de la Ruzizi a enregistré les plus lourdes pertes en infrastructures scolaires avec 31 écoles primaires détruites sur un total de 62 dont 44 primaires ajoutant que 29 écoles abritent des sites d’hébergement  des sinistrés à Uvira où des mesures d’évacuation et de restauration  de ces écoles sont à envisager en plus de la construction de salles de classe d’urgence.

S’agissant de la question de l’eau, il est rapporté que la REGIDESO a progressivement repris la distribution de l’eau courante depuis le 29 mai. Quant à la problématique de la communauté, OCHA indique que l’accessibilité de la route nationale numéro 5 demeure un défi. Il indique que si certains axes sont accessibles, bien d’autres entrainent les équipes de réponse à faire des déviations pour atteindre Uvira. ACP/Kayu