Le CONAFED lance le projet de lutte contre le COVID-19 à Maluku

0
302

Kinshasa, 12 juin 2020 (ACP) – Le Comité national femme et développement (CONAFED) a lancé  mercredi  à Kinshasa, dans la  commune de   Maluku, un projet de lutte contre la pandémie de COVID-, financé par l’ambassade du Royaume de Suède en RDC, avec l’appui de l’ONG « Diakonia ».

Ce projet prévoit comme activités la sensibilisation et la distribution du matériel et outils pour la prévention de la COVI-19, à savoir des lave-mains munis de tonnelets de 120 litres qui seront placés dans des lieux publics dont l’entrée de marchés, de Centre de santé, des maternités, parkings et autres ; des gels hydro-alcooliques, des vivres et intrants agricoles qui sont
distribués aux familles vulnérables face à la pandémie.

L’Objectif poursuivi est notamment de sensibiliser la communauté à l’existence de la pandémie et solliciter l’engagement de la population
dans cette lutte, de prévenir et lutter contre les violences sexuelles
basées sur le genre pendant cette période de confinement, d’assurer la
prise en charge psychosociale des victimes de COVID-19.

Pour sa part, le chargé des questions  juridiques et chef de division au sein du ministère du Genre, Arthur Matengo a encouragé l’initiative lancée par le CONAFED, encourageant cette structure de continuer à sensibiliser la population face à cette pandémie COVID-19.

Pour lui, ce projet est l’une des solutions innovatrices pour faciliter l’accès de la femme, sans discrimination, à la lutte  contre cette maladie mondiale.

Il a rappelé la stratégie nationale révisée de lutte contre les violences sexuelles basées sur le genre(VSBG) signée par la ministre du Genre le 6 juin dernier visant à protéger et promouvoir les droits
des femmes.

La secrétaire permanente du CONAFED, Jeanne Nzuzi, a mis l’accent sur la sensibilisation qui est l’une des méthodes et stratégies de mobilisation communautaires développées par le ministre de la Santé, à savoir par mégaphone sur les avenues de chaque aire de Santé, élaboration et distribution des dépliants avec les messages dudit ministère.

« Cette cérémonie consiste à la prise de conscience des comportements
et de soutenir les familles les plus vulnérables avec des semences et
des outils oratoires », a fait remarquer Mme Nzuzi.

De son côté, le chargé de programme à l’ONG internationale « Diakonia
», Noël Kabeya a loué le travail remarquable de la société civile dans
l’autonomisation de la femme, tout en appuyant le CONAFED à poursuivre
ce projet afin d’éradiquer cette pandémie. ACP/Kayu