Sylvestre Nyota Saïdi, symbole d’une femme battante et dévouée à son travail »

0
491

Kinshasa, 12 juin 2020(ACP)- La directrice exécutive de l’union
congolaise des femmes des médias (UCOFEM),  Anna MAYIMONA a qualifié jeudi au cours d’un entretien avec L’ACP, Mme Sylvestre Nyota
Saïdi, de symbole d’une femme battante et dévouée à son travail.

«Sylvestre est une sœur pour moi. Nous nous sommes connue depuis le Lycée Kabambare, nous avons fait le journalisme à l’Isti- Ifasic. Très vite elle a rejoint l’Ucofem après sa création. Nos familles sont très proches », a indiqué Mme Mayimona, qui se rappelle  de Sylvestre avant sa mort.

« La veille de son départ pour Matadi, Sylvestre m’a donné certaines directives sur son travail pour que je le fasse avec son assistant. Je lui ai dit de s’occuper de sa santé, le travail peut attendre. Ensuite sa fille résident en France m’a appelé pour me dire que sa mère lui parler comme si c’était des adieux », a dit Mme Mayimona soulignant que
la vie professionnelle de Sylvestre était caractérisée d’énergie débordante.

« Elle avait plusieurs engagements à l’UCOFEM, au CSAC, au ministère
de la santé et dans plusieurs associations où à Matadi elle a sensibilisé la population à prendre conscience de la pandémie. Pour ce qu’elle a été, j’invite chacun, particulièrement les femmes des médias à aimer leur travail, en donnant le meilleur d’elles-mêmes
», a conseillé Anna Mayimona. ACP /Kayu