Le cimetière de Bakwanga/Tshibombo transformé en lotissement foncier

0
655

Mbuji-Mayi, 13 juin 2020 (ACP).- Le cimetière de  Bakwanga, situé dans le site  de Tshibombo communément appelé  PMKO (Projet  maïs du Kasaï-Oriental)  dans la commune de Bipemba  à Mbujimayi, est transformé par les autochtones « Bakwanga », originaires du chef-lieu de la province, en lotissement foncier sans appui des services techniques compétents de                l’urbanisme, cadastre et affaires foncières, a constaté l’ACP sur place.

Les parcelles résidentielles issues de ce lotissement, sont vendues à vil prix allant de 250 à 400 dollars américains. Plusieurs personnes se disputent ces terrains sans égard aux tombes encore fraiches qui sont profanées sous l’œil passif des autorités compétentes.

Pour les observateurs, ce lotissement qui n’a jamais été avalisé par les autorités légalement reconnues en pareille circonstance, présente pour l’avenir, un danger sérieux étant donné qu’il n’est couvert par aucun plan cadastral, ni des documents ou titres de propriété légaux.

Les bulletins de vente des parcelles sont signés par les membres du clan Bakwanga-Bakwa Nyanguila qui perçoivent une taxe coutumière. Il sied de rappeler que ce cimetière est l’un de ceux qui sont actuellement utilisés pour les enterrements. L’engouement ainsi observé est causé par la construction des maisons d’habitation du type social non loin de ce cimetière qui n’est pas désaffecté.  ACP/Kayu