L’UCOFEM appelée à sensibiliser davantage le personnel féminin employé dans les médias

0
956

Lubumbashi, 13 juin 2020(ACP).- L’Union congolaise des femmes des médias(UCOFEM) section du Haut Katanga a été appelée à sensibiliser davantage le personnel féminin employé dans les médias sur la prise de conscience et la compétitivité professionnelle.

Cet appel a été lancé mercredi dernier par le directeur provincial de la  RTNC/Haut Katanga, Basile Nsenga, dans son entretien avec une délégation de l’UCOFEM conduite par la coordinatrice provinciale, Denise Maheho. Cet entretien s’est inscrit dans le cadre du plaidoyer national auprès des responsables des médias sur la prise en compte du genre dans les médias et dans les contenus médiatiques.

Le directeur provincial de la RTNC/ Haut Katanga a demandé à l’UCOFEM à intensifier la sensibilisation des femmes employées dans les médias à travailler selon les exigences requises par le métier. Il a déploré que le personnel féminin avance le fait d’être femme pour esquiver certaines tâches au sein des entreprises médiatiques.

Les techniciennes, a-t-il épinglé à titre d’exemple, utilisent cette excuse pour ne pas assurer le travail nocturne. Cette façon d’agir sur le lieu de travail est à la base du ralentissement de la promotion de la gente féminine au sein des organes de presse. Sur le lieu de travail, homme et femme doivent travailler équitablement afin d’espérer une promotion égalitaire aux postes décisionnels.

Pour sa part, Mme Denise Maheho a rassuré le directeur de la RTNC de l’organisation d’une séance de sensibilisation des femmes employées dans les médias pour un éveil de conscience professionnelle. La femme ne doit pas être une partisane d’excuses qui bloque sa promotion professionnelle, a-t-elle dit, soutenant qu’elle doit travailler et donner le meilleur de ses compétences dans les médias afin de montrer une bonne image d’elle et d’être un modèle pour les générations futures.

Pour cette dernière journée de la campagne nationale sur la prise en compte du genre dans et par les médias, l’équipe UCOFEM/ Haut Katanga a rencontré également  les responsables des médias audiovisuels Kyondo, Malaika et HK6. Partout om cette équipe est passées, les responsables ont relevé les mêmes problèmes et émis les mêmes vœux.

Il sied à noter que les médias de Lubumbashi s’efforcent à promouvoir la femme aux postes de responsabilité et à faire parler celle-ci dans leurs contenus médiatiques. ACP/Kayu