Ronsard Malonda Ngimbi, délégué commun des confessions religieuses à la CENI

0
860

Kinshasa, 13 juin (ACP) . – La Commission d’intégrité et de médiation électorale (CIME), une structure des confessions religieuses, a désigné Ronsard Malonda Ngimbi comme son délégué commun à la Commission électorale nationale indépendante (CENI), au cours d’une mise au point rendue publique vendredi à Kinshasa.

Ronsard Malonda Ngimbi a obtenu six voix sur huit et reste seul en lice, conformément à la charte des confessions religieuses en son article 17. Ce choix devrait toutefois être validé par une plénière de l’Assemblée nationale.

Trois de six candidats ont été accusés d’être portés par une force politique.

Les catholiques (CENCO) et les protestants avaient retiré les candidatures qu’ils portaient laissant libre ainsi cours à  Ronsard Malonda Ngimbi comme nouveau président de la CENI en remplacement de l’actuel, Corneille Nangaa.

Les chefs des confessions religieuses ont, à cette occasion, dénoncé le matraquage politique et les menaces dont ils sont victimes ainsi que le lynchage médiatique dont ils font l’objet avant de se remettre aux autorités du pays pour leur sécurité.

Ils appellent les leaders politiques et sociaux à plus de responsabilité et à garder un esprit d’écoute, et au peuple de Dieu de demeurer dans la prière et la communion fraternelle en cette période difficile que traverse le pays.

La CIME regroupe en son sein la communauté Islamique, l’Église Kimbanguiste, l’Union des églises indépendante du Congo, l’église de réveil du Congo, l’église Orthodoxe et l’Armée du Salut, rappelle-t-on.

ACP/Kayu