La police provinciale de Kinshasa appelés à faire respecter les gestes barrières contre le Coronavirus

0
1202

Kinshasa, 15 Juin 2020 (ACP).- Les éléments de la Police  provinciale de la ville de Kinshasa sont appelés à  accroitre leurs stratégies pour faire respecter les gestes barrières contre la propagation du Coronavirus dans les lieux de grande affluence de la population, ont  déclaré samedi certains Kinois, lors d’un échange avec l’ACP.

Ces habitants ont notamment plaidé pour que ces agents de l’ordre se donnent à la conscientisation et  au contrôle du port des masques en dehors du domicile, qui est obligatoire ainsi qu’à faire respecter le nombre  limité de passagers à bord de taxis taxis-bus et surtout dans les bus privés.

Il ont déploré quelques signes de relâchement de la part des policiers, souvent aux petites heures de la matinée et à des heures tardives, notamment à la place Pont Matete, dans la commune de même nom et au quartier Kingabwa, dans la commune de Limete ainsi qu’au marché central de Kinshasa.  « Les chauffeurs embarquent  dans leurs voitures quatre passagers soit six et quatre par banc pour les taxis bus ainsi que les bus et le cout du billet est à 1000Fc par  cours. C’est pendant l’absence des éléments de la police de la circulation routière que ces chauffeurs profitent pour commettre se méconduire. », a déclaré John Mabudi, un  habitant de la commune de Matete.

La population  exhorte l’autorité urbaine à mettre en place un service stratégique  de surveillance de l’application de ces mesures aux heures précitées dans les  arrêts de bus, et autres lieux de grande affluence, de manière à réprimer  les chauffeurs récidivistes. ACP/Kayu