Les organisations de la société civile exigent la réforme de la CENI

0
490

Kinshasa, 15 juin 2020 (ACP)-.Les organisations de la  société civile exigent   des réformes électorales  avant la désignation des membres de la Commission électorale nationale  indépendante, dans une déclaration lue par  le coordonnateur  de la synergie des missions d’observation des élections (SYMOCEL), Bishop Abraham Djamba.

Pour  ces organisations, a-t-il dit, cette exigence est conforme aux vœux exprimés à l’issue des élections de décembre 2018 par, notamment  le Président de la République, des  partis politiques, des  missions nationales d’observations électorale, des organisations  de défense des droits humains, des mouvements citoyens, pour avoir une CENI réellement indépendante  vis-à-vis  des politiques.

Afin d’éviter les ratés de 2006, 2011 et 2018, les organisations de la société  demandent au bureau de l’Assemblée nationale d’arrêter le processus de désignation des membres de la CENI en cours et  aux représentants des confessions religieuses d’arrêter toutes leurs réunions de désignation des membres au bureau de la CENI et d’appuyer les réflexions nationales sur les réformes électorales préalables.

Elles invitent également  le peuple congolais  à se mobiliser et demeurer vigilant pour éviter la confiscation de son droit de participer à toutes les phases du processus électoral, en commençant par les réformes électorales préalables et la désignation des animateurs de ce processus.

Parmi les organisations signataires de cette déclaration, il y a SYMOCEL, AETA, ACAJ, RENOCEC, la société civile de la RDC. ACP/ Kayu