L’exploitation des avions cargo pendant la COVID-19 revêt d’une importance capitale, selon un opérateur douanier

0
161

Kinshasa, 15 Juin 2020(ACP)-.La mesure d’autorisation d’exploitation des avions Cargo prise par le gouvernement en mi-mars dernier, suite à la pandémie de la Covid-19 en RDC,  revêt d’une importance capitale  pour avoir  épargné la population de pénuries de certaines
denrées essentielles, a affirmé, un déclarant en douane dans un entretien  samedi à l’ACP  à l’aéroport international de N’djili.

Cette mesure a permis d’assurer l’importation des produits essentiels comprenant notamment, des vivres et des denrées alimentaires  pour les marchés et  les supermarchés ainsi que  des produits pharmaceutiques, a-t-il  soutenu.

Toutefois, le tonnage des produits importés a sensiblement baissé pendant  cette période de pandémie,  passant quelque fois d’une moyenne de 32 à 35 tonnes la semaine à 4 voire 3 à 10 tonnes pendant la même période, a-t-il fait  remarquer.

Quand bien même le secteur de l’alimentaire n’a pas  été fortement touché même au niveau  national,  d’autres secteurs douaniers, par contre, entretenus par les grandes agences, ont fonctionné normalement, a laissé entendre un autre déclarant en douane.

Selon ce dernier,  plusieurs sociétés  dont les brassicoles continuent à être servies en intrants et en pièces de rechange, évitant ainsi des ruptures de stocks, de pénuries et même  une augmentation des prix de boissons. 

Par ailleurs, le douanier a plaidé pour une exonération de
l’importation des masques de lutte contre la COVID-19 pour lesquelles le gouvernement a libéralisé le secteur, en vue de permettre à la population d’accéder  à cet équipement efficace contre la propagation de Coronavirus, mais non encore à la portée des bourses des Congolais en raison de son prix élevé.

Le dédouanement de ce produit  par les privés est actuellement  sujet à d’énormes tracasseries, a-t-il fait observer, sollicitant du gouvernement une mesure salutaire, comme la suppression de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA),  surtout en cette période de la pandémie de la Covid-19.

« Les déclarants en douane ont notamment pour rôle d’accompagner le gouvernement  dans l’amélioration du climat des affaires et à la mobilisation des recettes nécessaires pour sa politique sociale », a-t-il conclu. ACP/Kayu