La crainte de la crue du lac Albert, selon un expert national en ressources en eau

0
286

Bunia, 16 Juin 2020(ACP).- Ir Jonas Uvon, un expert national en ressources en eau du projet Leaf a exprimé lundi la crainte de voir l’inondation observée actuellement au niveau de plusieurs localités le long du lac Albert Albert se prolonger encore pendant une dizaine de mois.Ir Jonas Uvon  qui l’a relevé au cours  d’une interview exclusive accordée à l’ACP a signifié que la crue de ces  cours d’’eaux pourrait se prolonger du fait que le cycle de l’apport de l’eau c’est-à-dire la pluie commence le premier septembre pour se terminer à mi-novembre.

 Il a souligné que l’augmentation du niveau de l’eau devient visible à partir de la mi-novembre pour décliner au mois de février.« Nous sommes au mois de juin, il nous reste les mois de Juillet et d’août soit deux mois et demi pour qu’il ait encore d’autres apports d’eau pour venir s’ajouter à la quantité d’eau existante. 

C’est ça ma crainte. Si on atteint ce cycle sans que l’eau commence à baisser c’est-à- dire qu’il faut espérer une dizaine des mois » a-t-il estimé.Il a déclaré que cette augmentation dans les prochains mois va logiquement produire plusieurs conséquences, notamment le déplacement important de la population riveraine, l’affaiblissement de l’économie à vocation de la pêche.Il a par ailleurs laissé entendre que ce phénomène  se produit sur le plan international, suite aux effets du changement climatique qui est caractérisé par la rareté de pluies, la montée de la température, la dispersion de l’eau, la dilatation de la masse d’eau.

La dernière crue du lac Albert de ce genre remonte à 1960, rappelle-t-on. ACP/Kayu.