Pour la poursuite judiciaire des actes de vandalisme de l’environnement à Beni

0
196

Beni,16 juin 2020 (ACP).- Les jeunes réunis au sein de différentes organisations à Beni exigent la poursuite judiciaire des inciviques ayant posé des actes de vandalisme par le déracinement des plantules cultivées le long du boulevard du 30juin, destinées à embellir et au reboisement de la ville de Beni dans la  province du Nord-Kivu.

Selon Reagan Musovoli, coordinateur de l’ONG Forum des Jeunes Citoyens engagés pour la paix et la Démocratie(Fojecipad), les jeunes ont commis le crime contre l’humanité et l’environnement. Il a interpellé la conscience des jeunes au respect des biens d’intérêt tant public que privé.

Pour le Parlement des jeunes de Beni par le biais de son secrétaire Junior Mumbere, la jeunesse nécessite d’être sensibilisée au respect des biens d’intérêt public et la mobilisation dans le reboisement pour la régularisation climatique menacée par la destruction de la couche d’ozone. Le service de l’environnement a dit, pour sa part,   qu’un plan de reboisement sur le site ciblé est à pied d’œuvre.

Notons que les arbres qui venaient d’être plantés le long du boulevard du 30 juin par le fond social avaient été arrachés, un mois après par les manifestants, lors d’une marche organisée par les mouvements citoyens de la lucha et la véranda mustanga. ACP/Kayu.