Les questions sécuritaires de la province du Kongo Central évoquées au ministère de l’Intérieur

0
256

Kinshasa 18 juin 2020 (ACP).– Le vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur, sécurité et affaires coutumières, Gilbert Kankonde a échangé mercredi, dans son cabinet de travail, avec une délégation des notables né Kongo sur les questions liées à la sécurité dans la province du Kongo Central.

Pour le notable et porte-parole de la délégation, Eugène Diomi Ndongala, leurs discussions ont tourné sur l’insécurité qui sévit  ces derniers jours, dans différents territoires du Kongo Central.

La délégation a remis un cahier des charges reprenant toutes les préoccupations des fils et filles de la terre de Simon Kimbangu au vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur, a fait savoir Eugène Diomi Ndongala. Ce document, a-t-il précisé,  a été élaboré par  toutes les tendances confondues de la province du Kongo central sous forme de mémorandum afin de palier aux différents problèmes qui rongent la province pour  que  la paix et la sécurité règnent à nouveau dans cette partie du pays.

« Nous sommes venus auprès du vice-Premier ministre Gilbert Kankonde lui faire part des différents  problèmes que nous sommes en train de vivre au Kongo Central. Ils sont de divers ordres, le vice-Premier ministre  a été très attentif et réceptif à notre démarche par conséquent,  je crois qu’une concertation vient d’être  mise en œuvre afin que la délégation puisse rencontrer le Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo», a déclaré le porte-parole de la délégation. ACP/Kayu