Entrepreneurait: le ministre des classes moyennes et PME veut accélérer la mise en oeuvre des activités du PADMPME

0
854

Kinshasa, 20 juin(ACP)- Le ministre des Classes moyennes, petitesse et moyennes entreprises, artisanat, Justin Kalumba Mwana-Ngongo a visité jeudi le siège de l’unité de coordination nationale du Projet d’appui au développement des micros, petites et moyennes entreprises (PADMPME), en vue d’accélérer la mise en œuvre des activités du projet dans les quatre Villes retenues, a appris l’ACP vendredi d’une source dudit ministère.

Selon la source, il s’agit de la ville de Kinshasa, Matadi, Goma et Lubumbashi.

Le ministre Kalumba qui s’est entretenu avec les experts du PADMPME a souligné qu’avec le financement de 100.000.000 (cents millions) USD, ce projet est une solution à la situation actuelle du pays.

Pour Justin Kalumba, le PADMPME, bien que négocié et conclu depuis 2018, il devient aujourd’hui, dans le contexte de la covid-19, une espèce de projet thérapeutique, un traitement qui va s’opérer dans un contexte d’urgence sanitaire avec une incidence directe sur les entreprises.  » Ceci nous met face à nos responsabilités, alors que le gouvernement s’achemine vers un collectif  budgétaire pour ramener la loi des finances 2020 à des proportions réalistes en termes de budget. Le PADMPME avec les 100.000.000 (cents millions) USD mis à la disposition des PME, nous n’avons pas le droit de travailler lentement alors que toutes les PME sont en train de demander des ressources pour survivre et repartir du bon pied  » a fait savoir le ministre Kalumba.Quant au coordinateur national du PADMPME, Alexis Mangala, il a promis de tout mettre en œuvre pour que le mois de juillet prochain, soit celui de la contractualisation.

Pour rappel, le PADMPME soutient l’entrepreneuriat dans les secteurs productifs de l’agro-transformation, la petite industrie et les secteurs des services à valeur ajoutée. Il s’exécute dans les villes de Kinshasa, Matadi, Goma et Lubumbashi. ACP/ Kayu