Le Président Félix Tshisekedi rend hommage à feu Pierre Lumbi

0
106

Kinshasa, 20 juin(ACP)- Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a rendu hommage, vendredi, à feu Pierre Lumbi, dont la dépouille a été exposée à la Clinique kinoise peu avant de l’amener au cimetière.

Le Chef de l’État s’est incliné devant le cercueil de l’illustre disparu, avant de déposer une couronne de fleurs sur laquelle on pouvait lire: « Le Président de la République ».

Il a ensuite échangé avec  la veuve, les enfants et les membres de la famille biologique du défunt, à qui il a présenté ses condoléances et sa compassion.

Peu avant son départ, le Président Félix Antoine Tshisekedi a  eu un bref entretien avec le Dr. Henry Nekwey, médecin directeur de cette formation hospitalière.

Dans la suite du Chef de l’État, on a noté la présence de quelques uns de ses collaborateurs notamment, Désiré Kashmir Kolongele Eberand et François Beya, respectivement directeur de cabinet a.i et conseiller spécial.

Né à Bukavu (Sud-Kivu), le 11 mars 1950, feu Pierre Lumbi était originaire de la province du Maniema, localité d’Ovudu, collectivité de Bakongola, territoire de Kibombo.

De 1956 à  1963, il fait ses études primaires chez les Frères de la charité à Bujumbura, au Burundi. De 1963 à 1971, il fait ses études secondaires au collège Saint Paul de Bukavu, où il obtient son diplôme d’Etat en biochimie.

Il était licencié en psychologie clinique de l’université de Lyon, en France.

Le sénateur Pierre Lumbi est l’une des figures de la Société civile des années 90. Il crée avec d’autres personnalités du Sud Kivu une  organisation non gouvernementale dénommée « Solidarité paysanne » qui va s’étendre très rapidement dans plusieurs  provinces du pays.

Très vite,  il se fait remarquer dans ses prises de position politiques très proches de l’Opposition radicale dans les années 90. Il devient proche d’Etienne Tshisekedi. Il sera nommé par ce dernier ministre des Affaires Etrangères de son gouvernement pendant la transition.

Plus tard, il est consulté par Joseph Kabila  puis nommé ministre des Infrastructures, travaux publics et reconstruction du gouvernement Gizenga  entre 2007 et 2010.

Il se rend à Pékin en 2007 pour préparer la signature d’un important accord économique avec la Chine qui sera connu sous l’appellation de  « Cinq chantiers ». Il devient par la suite ministre aux Postes, téléphones et télécommunications-

Pierre Lumbi est à la tête du parti politique Mouvement social pour le renouveau. En 2015, il rompt avec le Président Joseph Kabila dont il est le conseiller spécial en matière de sécurité.

En mars 2017, suite à la mort d’Étienne Tshisekedi, Pierre Lumbi est nommé président du Conseil des Sages du Rassemblement de l’opposition, et co-président du Rassemblement avec Félix Tshisekedi, avant de devenir Secrétaire général de l’Ensemble pour la République  de Moise Katumbi. Il milite au sein du regroupement politique LAMUKA. Il est nommé directeur de la campagne de Martin Fayulu .
En 2019, il est élu sénateur.

Hommage du président du Sénat au sénateur Pierre Lumbi

Le président du Sénat, Alexis Thambwe Mwamba a aussi rendu, vendredi, un dernier hommage au sénateur Pierre Lumbi Okongo, à la clinique Ngaliema, dans la commune de la Gombe, à Kinshasa. 

Accompagné des autres membres du bureau, le président de la chambre Haute du Parlement a déposé une gerbe de fleurs devant la dépouille mortelle de l’illustre disparu, avant de présenter ses condoléances à l’épouse et aux enfants de feu Pierre Lumbi Okongo. ACP/ Kayu