Les finalistes suivent la recommandation du ministre de l’EPST, selon le directeur Adon Mulonda

0
466

Kinshasa, 20 juin(ACP)- Le directeur national chargé du Test national des finalistes du primaire (TENAFEP), Adon Mulonda a reconnu vendredi, lors d’un échange avec l’ACP, que le mot d’ordre du ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Willy Bakonga, fait aux écoles de préparer leurs finalistes aux épreuves de fin de cycle primaire et de l’Examen d’Etat est observé à la loupe depuis le début de ce mois de juin.

Sur le plan sanitaire,  les dispositions sécuritaires relatives à la mise en œuvre des gestes barrières sont prises pour protéger les élèves pendant les préparatifs et la présentation des examens de fin d’années, a affirmé le directeur Mulonda, avant d’attester sur le plan pédagogique,  qu’outre la révision des matières achevées, les items reprenant l’ensemble des matières programmées pour chaque leçon sont repassés au peigne fin.

M. Mulonda a encouragé les parents à prendre au sérieux les propos du ministre d’Etat Willy Bakonga sur l’inopportunité d’une année scolaire blanche au regard de la consommation des 150 jours et qu’il ne reste qu’au minimum 30 jours pour parachever l’année scolaire.

« Si la rentrée des classes est fixée au 3 septembre et qu’il y a encore 2 mois dont 1 mois ou 50 jours peuvent être récupérés, quitte à écourter le moment de pause générale, il y a de quoi faire foi à sa parole. Le ministre de l’EPST est également un chevronné dans son secteur et sait qu’il y a donc  possibilité en dépit de la pandémie », a indiqué le directeur national, Adon Mulonda. ACP/ Kayu