Ouverture des bureaux de la direction provinciale de l’ARMP/Kinshasa

0
671

Kinshasa, 20 juin(ACP)- La ville province de Kinshasa est désormais dotée des services de régulation des marchés publics de la capitale, a déclaré vendredi, M. Claudien Mulimilwa, président du Conseil d’administration de l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP), à l’ouverture des bureaux de la direction provinciale de Kinshasa dix ans après la création de ce service de régulation en République démocratique du Congo.

M. Mulimilwa l’a indiqué en présence du président de l’assemblée provinciale de Kinshasa, Gode Mpoyi, du ministre provincial du Budget  et du directeur général ad intérim de l’ARMP, Jean Pierre Kapuka et de l’inspecteur général des Finances, Victor Batubenga, précisant que l’ouverture  des bureaux de cette  direction provinciale marque le début  du déploiement de service de l’ARMP  en provinces tel que le prévoit la loi portant  création et fonctionnement de l’ARMP.

Il a rappelé à l’occasion, que  son service est un établissement public  qui a pour missions notamment d’assurer  la régularité  du système  de passation  des marchés publics  et de convention de délégation de services publics, de conduire  des réformes pour la modernisation des procédures et des outils de passation des marchés publics et de délégation de service public, ajoutant que l’inauguration  de la direction provinciale de l’ARMP/Kinshasa augure de perspectives meilleures dans la réforme de système de passation des marchés publics car les antennes provinciales n’ont pas seulement, pour finalité de réguler les marchés publics mais, d’assister techniquement les organes provinciaux dans lagestion de passation et de contrôle  des marchés publics.

Pour le directeur général de l’ARMP, Jean Pierre Kapuka, l’installation de la direction provinciale vient compléter l’architecture  institutionnelle  des marchés publics au niveau  provincial tel que  le prévoit la loi portant  marchés publics en RDC et que l’affiche de service de contrôle des marchés publics est désormais complet pour la ville de Kinshasa.

Il a laissé entendre que le déploiement  de l’ARMP  en provinces  est un geste  et un engagement des responsables de l’Autorité de régulation des marchés publics d’accompagner les gouvernements provinciaux et services de l’exécutif national  en vue d’améliorer la gouvernance économique

Il a, à cet sujet, fait savoir que  de sessions de formation seront organisées à l’intention des services et des gouvernement provinciaux avant d’ajouter que les marchés publics sont un  instrument pour la mise en œuvre, par le gouvernement provincial, de sa politique de développement, de transparence, de procédures, d’égalité de chances des candidats, de promotion des entreprises prévus pour que les ressources publiques  limitées de la province soient gérées de manière efficace.

Le directeur général  de l’ARMP a fait noter qu’en partenariat avec la Banque mondiale,  ses services ont organisé  l’évaluation du système  de passation des marchés publics de la RDC selon la méthodologie MAPS II lequel a formulé bon nombre de recommandations qui constituent à ce jour, des perspectives d’avenir par rapport au système  de passation des marchés de la RDC.

Le président de l’assemblée provinciale de Kinshasa, Gode Mpoyi a quant à lui, salué l’initiative de l’ARMP avant de solliciter de sessions formations pour les ministres provinciaux de la capitale afin d’améliorer la gouvernance des marchés de la ville de Kinshasa.

Pour rappel, l’Autorité de régulation des marchés publics a été créée en 2010 par  la loi relative  aux marchés publics  en RDC. ACP/ Kayu