Réapparition des cas de choléra au Kasaï-Oriental

0
439

Mbuji-Mayi, 20 juin 2020(ACP).- Des cas de choléra sont réapparus dans la province du Kasaï-Oriental où  deux malades ont été enregistrés notamment dans les zones de santé de Dibindi et de Tshilenge, a déclaré vendredi à l’ACP,  Dr Jean-Pierre Sumba Katende, coordonnateur de la cellule épidémiologique  au sein de la division provinciale de la santé.

Sumba Katende, a précisé que son service n’avait pas notifié de cas de cette maladie les  deux dernières semaines alors qu’auparavant, une baisse sensible a été constatée après une longue période de recrudescence de la maladie qui avait fait plusieurs victimes dans certaines zones de santé.

Il a également laissé entendre qu’un lot d’intrants est disponible pour faire face au choléra  en cas d’une résurgence, tout en exhortant la population à la pratique des règles d’hygiène telles que se laver les mains au savon ou à la cendre, manger les aliments chauds, boire de l’eau propre ou bouillie. 

41 nouveau cas de rougeole enregistrés

Quarante et un nouveaux cas de rougeole sont enregistrés dans la province sanitaire du Kasaï-Oriental dont 31 dans la seule zone de santé de la Muya située à la périphérie de la ville de Mbuji-Mayi, a rapporté vendredi à l’ACP, Dr Bonheur-Nestor Tshiteku, chef de la division provinciale  de la santé.

Cette situation est causée en grande partie par la négligence des parents à faire vacciner leurs enfants, a-t-il dit, mettant ainsi un accent particulier sur la pandémie de coronavirus dont aucun cas n’est enregistré jusque-là dans cette partie de la RD Congo.

L’autre cause majeure est relative à l’absence des parents vivant dans la périphérie de la ville, qui passent le plus de leurs temps dans leurs champs pendant la période de récolte a renchéri  le chef de division.

Concernant la pandémie de la COVID-19, il a déclaré que huit passagers en provenance de Kinshasa et Lubumbashi, deux villes touchées par la maladie, sont gardés et suivis à domicile par les membres du comité de riposte. Il a aussi fait savoir que 100 autres passagers venant de ces deux villes et qui étaient dénoncés auprès des autorités sanitaires par la population de Mbuji-Mayi, ont été déclarés négatifs après une quatorzaine d’isolement.

Il a appelé les habitants de cette province au calme étant donné que les autorités suivent de près la situation et que les dispositions sont mises en place comme moyens de préventions afin de barrer la route à cette pandémie. ACP/Kayu