Une séance de travail préparatoire à la réunion de haut niveau sur le projet Grand Inga

0
673

Kinshasa, 20 juin(ACP)- Le ministre d’Etat, ministre des Ressources hydrauliques, Eustache Muhanzi Mubembe, a présidé, jeudi, à l’immeuble de la REGIDESO, une séance de travail préparatoire à la grande réunion de haut niveau sur le projet Grand Inga à laquelle ont pris part les experts de la présidence de la République ainsi que ceux des ministères et des services étatiques concernés.

Le ministre d’Etat Muhanzi a circonscrit le cadre de cette rencontre qui est consécutive à la communication du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, lors de la 35ème réunion du Conseil des ministres, relative  à l’organisation  prochaine par la RDC, de la conférence panafricaine sur le projet Grand Inga.

Il a rappelé que cette conférence qui se déroulera en deux étapes, le 22 juin courant et en septembre-octobre 2020 a, entre autres objectifs, de présenter les opportunités actuelles et futures de Grand Inga et de promouvoir tout le potentiel hydroélectrique de la RDC de manière à encourager les appels à manifestations d’intérêts pour l’achat de l’énergie à produire.

Au-delà des avancées notables engagées entre la RDC et la Banque africaine de développement (BAD) sur le projet Gand Inga, a dit le ministre d’Etat, il y a de nouvelles discussions pour qu’Inga soit une question à vocation africaine, car, il faut que ce rêve d’Inga devienne une réalité en changeant ses potentialités en richesses.

Ainsi, il a insisté sur le fait que cette séance préparatoire doit tenir compte des travaux antérieurs avec la BAD qui joue un rôle d’accompagnateur de la RDC dans la réalisation de ce projet, rappelant également qu’à l’issue de la rencontre, un rapport doit être adapté en conformité à l’esprit et à la vision du Chef de l’Etat de maintenir le leadership de la RDC dans la réalisation de ce projet.

A l’issue des interventions des experts, il a été convenu de la mise en place d’un secrétariat technique qui devra  constituer les différentes commissions correspondant aux six thèmes arrêtés par les experts et harmoniser ces thèmes au regard des objectifs de cette réunion de haut niveau. ACP/ Kayu