Des préalables à la désignation des animateurs de la CENI soumis à Jeanine Mabunda

0
445

Kinshasa, 21 juin 2020(ACP).- Des activistes des mouvements citoyens et de la jeunesse congolaise ont soumis vendredi, à la présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda, des préalables à prendre  en compte avant la désignation d’un nouveau président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et ses membres, au cours d’une audience qu’elle leurs a accordée au Palais du peuple.

Dans un mémorandum qu’ils lui ont adressé, à cette occasion,  ils recommandent de déconsidérer toute candidature qui n’a pas préalablement fait l’objet d’un large consensus au sein de la société civile, de privilégier une personnalité indépendante reconnue pour sa compétence, intégrité morale, probité et honnêteté intellectuelle.

Tout en souhaitant que la CENI soit dirigée par une personne irréprochable, ils l’invitent de  s’abstenir d’interférer, de quelle que manière que ce soit dans le processus de désignation de candidat et de peser pour une modification du mode de désignation des animateurs de la CENI.

Selon ce regroupement, il n’est pas concevable que la CENI soit majoritairement composée des politiques ou personnalités issues des camps politiques.

Ils invitent, en outre, la présidente de l’Assemblée nationale à s’investir pour la réforme de la loi électorale, avant de l’exhorter à marquer son temps au perchoir de l’Assemblée nationale.

« Vous avez une occasion de marquer de manière indélébile votre passage au perchoir de l’Assemblée nationale (…) Vous matérialiserez votre vision de transformer le Palais du peuple en maison du peuple où les revendications des Congolais trouvent des réponses », ont-ils conclu. ACP/Kayu