La police pour la règlementation de la marche de santé à Mwene Ditu

0
516

Mwene Ditu, 23 juin 2020 (ACP).- Le commandant du commissariat urbain de la PNC à MweneDitu, dans la province de Lomami, le commissaire supérieur Odon GangoloMakutu, fustige le comportement peu responsable des jeunes filles et garçons qui organisent, chaque samedi, vers les 4 heures du matin, des footings et autres marches de santé et sollicite l’implication de l’autorité urbaine  pour interdire ce mouvement qui viole les instructions en rapport avec l’Etat d’urgence sanitaire déclarée par le Président de la République, Félix Antoine TshisekediTshilombo.

Selon le commissaire supérieur principal Odon GangoloMakutu, le footing est un exercice normal qui fait partie de la santé du corps, mais qui doit s’exercer en temps normal. Pour le moment, la période n’est pas indiquée dans la mesure où la distanciation sociale et le regroupement de plus de 20 personnes doivent être observés scrupuleusement en vue d’éviter la propagation de la maladie, a-t-il ajouté.

En réaction, le maire de MweneDitu, FidélieKabindaMutonji, a interdit cette pratique de nature à troubler l’ordre public, la paix sociale, au moment où des efforts du gouvernement de la RDCongo sont concentrés pour endiguer la pandémie qui décime le monde.

Le samedi dernier, un dispositif sécuritaire a été déployé sur des coins stratégiques de la ville de Mbuji-Mayi pour contrecarrer les contrevenants à cette mesure, a constaté l’ACP. ACP/Kayu