Une patrouille mixte FARDC-PNC recommandée pour lutter contre la résurgence de l’insécurité à Mbanza-Ngungu

0
195

Mbanza-Ngungu, 23 juin 2020 (ACP).- Une patrouille mixte FARDC-PNC a été recommandée lors du conseil de sécurité présidé, jeudi dernier, à Mbanza-Ngungu, par le ministre provincial de l’Intérieur et sécurité du Kongo Central, Nestor Mandiangu, en vue de lutter contre la résurgence de l’insécurité qui sévit actuellement dans cette cité, a rapporté samedi, à l’ACP l’administrateur du territoire a.i, Luc Makiadi Mamonekene Buka.

Il a indiqué que cette patrouille a notamment pour mission de dissuader, décourager et étouffer les poches de résistance de cette insécurité grandissante dans son entité.

Le conseil a fustigé le mauvais comportement des certains acteurs politiques de ce territoire qui véhiculent les mauvais messages à l’encontre de l’autorité provinciale pour désorienter les jeunes.

L’autorité territoriale a invité, par ailleurs, les jeunes à régler leurs conflits à l’amiable et dans la pacification en vue d’éviter les affrontements qui peuvent engendrer mort d’hommes entre eux.

Plusieurs responsables de cette contrée et les membres u conseil territorial de sécurité, ont pris part à cette rencontre, rappelle-t-on.

La société civile peinée par la résurgence de l’insécurité à Madimba

Par ailleurs, la société civile de Madimbaa déploré la résurgence de l’insécuritéa fait part, vendredi à l’ACP, de la résurgence de l’insécurité sur la Nationale n° 1, par des  bandes de brigands bien organisées opérant très souvent la nuit et semant la désolation en s’accaparant par force de tous les biens de paisibles commerçants.

Selon la source, ces bandits, maîtrisés autrefois, profitent de cette période de l’Etat d’urgence proclamé pendant laquelle toutes les attentions sont focalisées sur la lutte acharnée contre la pandémie de lacovid-19 pour commettre ces actes de vandalisme.

La nuit de mercredi à jeudi, renseigne-t-on, certains commerçants venus de Kisantu en partance vers Kinshasa, ont dépouillés de tous leurs biens au niveau de la localité de Sonabata par une bande des bandits armés non autrement identifiés.

La société civile de Madimba a appelé les autorités nationales ainsi que provinciales à renforcer des mesures sécuritaires sur cette route afin de neutraliser une fois de plus ces malfrats sur le tronçon Kinshasa-Matadi. ACP/Kayu