Le SYECO/Sud-Kivu appelle le gouvernement de payer les nouvelles unités avec effet rétroactif.

0
461

Bukavu, 25 juin 2020 (ACP).– Le Comité provincial du Syndicat des Enseignants du Congo, SYECO/Sud-Kivu, dans son assemblée générale ordinaire de samedi dernier, a appelé le gouvernement congolais à payer les nouvelles unités de l’enseignement avec effet rétroactif depuis le mois d’avril et cela avec ou sans reprise des cours.

Cette assemblée a souhaité également de voir payés les enseignants remplaçants des inspecteurs et les différents agents des bureaux gestionnaires conformément aux accords signés tout en songeant déjà au deuxième et troisième palier sans oublier la suppression des zones salariales.

Selon le secrétaire provincial du SYECO, Roger Matabaro, il est aussi du devoir du gouvernement de stabiliser la monnaie face au dollar américain afin que le pouvoir d’achat soit rétabli sur le marché. Il a invité le gouvernement congolais à majorer le salaire de tous les agents et fonctionnaires de l’Etat et non pas celui des députés nationaux seulement.  A la question sur  la reprise des cours, le SYECO/Sud-Kivu pose comme préalable la réponse aux revendications des enseignants ainsi que les garanties de leur protection  et celles des élèves face à la Covid -19. ACP/ Kayu