Les chefs coutumiers du territoire de Mahagi en Ituri s’engagent à soutenir les efforts de paix dans leur entité

0
435

Kinshasa, 25 juin 2020 (ACP).- Les chefs coutumiers de la chefferie de Walendu Watsi dans le territoire de Mahagi en Ituri ont signé dimanche, un Acte d’engagement pour soutenir les efforts de paix des autorités provinciales dans leur entité, au cours d’un dialogue organisé entre les populations locales, les forces de sécurité et le ministre provincial de l’Intérieur, avec l’appui de la MONUSCO qui facilite cette série de consultations, indique le compte rendu de la MONUSCO, remis mercredi, à l’ACP.

 D’après la source, ces leaders communautaires vont sensibiliser à leur tour la population afin qu’elle se désolidarise du groupe armé CODECO. La MONUSCO qui soutient ce processus de dialogue salue cet engagement et appelle les signataires au respect de cet Acte.

La MONUSCO a par ailleurs organisé plusieurs séminaires et sensibilisations dans ce territoire notamment sur la cohabitation pacifique, les mécanismes d’alerte précoce ou sur le développement des compétences des autorités politico-administratives afin de renforcer leurs connaissances en matière de protection des civils.

 De son côté, le Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l’homme organise des missions d’investigation des violations des droits de l’homme afin de documenter tous les cas d’atteinte aux droits humains commis par les forces et groupes armés contre des civils.

La Mission renforce en outre, les capacités opérationnelles des Force armées de la RDC (FARDC) pour leur permettre non seulement de mener à bien l’opération militaire « Zaruba Ya Ituri » (Tempête de l’Ituri en français) contre les milices qui commettent des tueries et massacres de civils à grande échelle principalement dans les territoires de Djugu et Mahagi , mais aussi d’assurer la sécurisation des biens et des personnes le long de la Route nationale 27.

Dans le cadre de son soutien à la justice militaire, la Mission a aussi remis officiellement, lundi dernier, deux containers aménagés d’une superficie de 17 mètres carrés chacun, à l’Auditorat militaire et au Tribunal militaire de garnison de l’Ituri.

Ces containeurs vont servir de salle d’archivage pour ces deux structures « qui en manquaient cruellement » et pour des documents confidentiels, des pièces à conviction et même pour les armes à feu afin de les sécuriser ainsi contre toute dégradation ou tentative de vol.

Enfin, l’association culturelle « Union des Associations Culturelles pour Développement de l’Ituri » (UNADI), qui regroupe toutes les 21 communautés de la province, avec l’appui de la section des Affaires civiles de la MONUSCO à Bunia, a sensibilisé, du 15 au 19 juin 2020, les populations des chefferies de Mobala, Andisoma et Bahema dans le territoire d’Irumu à la paix et cohabitation pacifique. L’objectif de cette campagne était de persuader les habitants de se désolidariser du groupe armé Chini ya kilima ou Front patriotique et intégrationniste du Congo, FPIC, qui sévit dans cette partie du territoire.

En mai dernier, des combats avaient opposé cette milice aux militaires des FARDC dans la localité de Marabo, à 30 kilomètres au sud de Bunia. Plus de 30 villages proches de Marabo et Nyakunde se sont vidés de leurs habitants suite aux agissements de cette milice. ACP/Kayu