Les notables du Kongo central évoquent les questions sécuritaires et économiques avec le Chef de l’Etat

0
136

Kinshasa, 26 juin 2020 (ACP)- Une délégation des notables du Kongo central, conduite par le sénateur Floribert Mbatshi Batshia, a échangé mercredi, avec le Chef de l‟Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, sur des questions politiques, sécuritaires et économiques de leur province, au cours d‟une audience que ce dernier leur a accordée dans son cabinet à Kinshasa.

« Nous avons évoqué avec le Chef de l’État un certain nombre de questions parmi lesquelles le destin qui lie le Président de la République à la province du Kongo central, pour avoir étudié à Tumba et à Mbanza MBoma », a fait savoir le sénateur Floribert Mbatshi Batshia à l‟issue de cette rencontre.

Ces acteurs politiques et de la société civile ont saisi l’opportunité pour remettre au Président de la République leur mémorandum dans lequel ils évoquent notamment le cas Mwanda Nsemi, la gestion de la province, les incursions de l’armée angolaise sur le territoire national par le Kongo central.

Pour ce dernier cas, les notables ont exhorté le Chef de l’État à privilégier la voie diplomatique auprès de son homologue angolais pour mettre définitivement fin à cette situation. Sur le plan économique, les ressortissants du Kongo central ont soumis au Chef de l’État, les cas du barrage hydroélectrique du Grand Inga, du pétrole, de la bauxite et du bitume dont regorge cette province.

«Beaucoup de gens minimisent cette province puisque ne représentant que 2% de la superficie du territoire national, par contre, ces 2% constituent un portefeuille d’opportunité très important pour la République démocratique du Congo », a fait remarquer Floribert Mbatshi Batshia, avant de souligner que « si la RDC avec sa superficie de 2.345. 000 km carrés n’est pas enclavée, c’est grâce aux 37 km de littoral au Kongo central, donnant naissance aux ports maritimes de Matadi, Boma et Banana ».

Il a affirmé que sa délégation et lui-même ont été très satisfaits de l’attention particulière que le Président de la République a accordée à tous les problèmes qui lui ont été soumis. ACP/Kayu