Question soulevée sur la gestion de l’assistance humanitaire du gouvernement central aux victimes des inondations du Haut-Lomami

0
1044

Kamina, 26 juin 2020 (ACP).-. Les députés provinciaux du HautLomami sont à la recherche, auprès du Commissariat général à la Santé de cette province, de la lumière sur la gestion et la distribution de l’assistance humanitaire du gouvernement central aux victimes des inondations dans les territoires de Malemba Nkulu, Bukama et Kamina.

Le député provincial Samuel Yumba, élu de Malemba Nkulu et initiateur de cette question mardi dernier, au cours de la séance plénière de l’organe délibérant, a proposé d’inviter le Commissaire général concerné pour des éclaircissements sur la modalité de la distribution de cette assistance humanitaire accordée aux victimes.

En mai dernier, le ministre national d’actions humanitaires, Steve Mbikayi, avait séjourné à Malemba Nkulu où il avait convoyé une caravane d’assistance humanitaire qui avait acheminé, dans cette partie du pays, des vivres et non vivres, destinés aux victimes des inondations sur ordre du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Ces inondations du fleuve Congo avaient touché les villages riverains, 29 centres de santé et 122 écoles des territoires de Malemba Nkulu et Bukama ainsi que des maisons construites de part et d’autre de la rivière Kamina Luyi, dans la ville de Kamina. A la suite de cette catastrophe naturelle,615.681 maisons dont 126.982 à Kamina,257.966 à Bukama et 230.733 à Malemba Nkulu avaient été inondées faisant un total de 95.669 personnes sans-abris, selon les statistiques fournies à l’ACP par le député Paul Ngoy Nsenga BinThelu, président de la commission de suivi de l’évaluation des dégâts multiformes causés par les éléphants en divagation et des catastrophes naturelles dans le Haut-Lomami, rappelle-t-on. ACP/Kayu