Dix ans de prison infligés aux militaires poursuivis pour rébellion, violation des consignes et dissipation de minutions

0
867

Bunia, 27 Juin 2020(ACP).-Le tribunal militaire de garnison de l’Ituri siégeant en procédure de flagrance au premier degré, a condamné dix (10) militaires à dix ans de prison pour rébellion, violation de consignes et dissipation de munitions de guerre, lors d’une audience foraine organisée dans la localité lacustre de Kasenyi, à 55km au sud de Bunia.

Le tribunal militaire a acquitté, au cours de cette même audience, trois(3) autres militaires poursuivis pour d’autres infractions commises dans l’exercice de leurs fonctions.

Pour sa part le porte-parole du secteur opérationnel des FARDC en Ituri, le lieutenant Jules Ngongo, s’est félicité de ce verdict qui, selon lui, la justice militaire est le marteau du commandement du fait qu’elle appuie également les opérations militaires soulignant que tout militaire là où il doit respecter et faire respecter la discipline militaire.

Pour lui, il n’y avait aucune raison pour ces éléments militaires condamnés issus de la force navale de faire paniquer la paisible population de Kasenyi par les tirs de plusieurs coups de balles.

Auparavant, il a, au nom du commandant des opérations militaires en Ituri, le général Yav appelé les militaires engagés dans les opérations à observer la discipline militaire qui est la pierre angulaire de l’armée.

Le lieutenant Jules Ngongo a mis en garde tous les militaires qui agiront par émotion ou la colère parce, indiquant que la loi est dure mais c’est la loi et nul n’est sensé l’ignorer.

Pour exprimer leur colère par rapport à la mort de leur commandant tué par les miliciens de la CODECO dans un guet-apens, ces militaires condamnés ont tiré plusieurs coups de balles en l’air acte, provoquant ainsi une panique générale au sein de la population de cette entité située au bord du lac Albert.

Dix assaillants de la CODECO neutralisés

Par ailleurs, lieutenant Jules Ngongo a déclaré que les vaillants militaires des FARDC ont réussi à neutraliser dix assaillants de la CODECO et capturer cinq(5) autres dans un accrochage avec ces hors-la-loi sur l’axe se trouvant entre le village Ndugi et Mandevu, en secteur des Walendu-Pitsi territoire de Djugu.

Parmi les effets militaires récupérés par l’armée, a-t-il indiqué,l’on retrouve des bottines, des tenues, 150 munitions de AK47 et celles de PKM, et trois (3) Motorola civil. ACP/Kayu