La commune de Ndjili vibre au rythme de la nouvelle stratégie de sensibilisation de proximité à la COVID-19

0
125

Kinshasa, 27 juin 2020 (ACP)-. La commune de Ndjili a vibré, jeudi, dans une ambiance de carnaval au rythme de la nouvelle stratégie de sensibilisation de proximité à la COVID-19, à l’occasion du coup d’envoi de la campagne de sensibilisation au Coronavirus, par le ministre d’Etat, ministre de la Communication et médias, David-Jolino Diwampovesa Makelele.

L’ambiance était totale au terrain Bouddha du Q1 d’où est partie la caravane motorisée. Sur place, les chefs des quartiers et des rues ont mobilisé leurs administrés, des engins roulants (véhicules, tricycles et motos) étaient  disposés en ordre de bataille. 

Le cortège s’est ébranlé sur les grandes artères de la commune de Ndjili du point de départ en débouchant sur le boulevard Lumumba, passant le boulevard Kimbuta, avant de s’enfoncer dans les profondeurs de cette municipalité pour atteindre le boulevard Luemba et de boucler la ronde au niveau de la maison communale.

Pendant le parcours, les affiches, la fanfare d’un groupe musical, des lance-voix perchés sur des véhicules et des porteurs des mégaphones lançaient des messages de prévention contre la COVID-19, invitant la population qui est sortie de partout pour accompagner le cortège, à prendre des dispositions sanitaires pour se protéger et protéger les autres contre cette pandémie.

Il y a lieu de signaler que la présence des artistes-musiciens Werrason et Alesh, ainsi que des comédiens Sai Sai et Esobe a donné du tonus à la campagne qui a drainé une foule importante qui, comme l’on dirait, qu’elle s’est réveillée de son profond sommeil.

Celle-ci réclamait des masques et d’autres matériels pouvant leur faciliter le respect des gestes barrières contre la COVID-19, souhaitant que ce genre de campagne de proximité soit intensifié pour une meilleure prise de conscience du danger que représente le Coronavirus. Le rendez-vous est pris pour dimanche pour la distribution des kits de protection contre la pandémie. ACP/Kayu