Le ministre Ngoi Mukena lance des activités agropastorales

0
133

Kinshasa 29 juin 2020 (ACP)– Le ministre de la Défense nationale et des anciens combattants, Aimé Ngoi Mukena, a lancé dernièrement au village Baya, à une vingtaine de kilomètres de Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga, des activités agropastorales des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC).

Selon le ministre Mukena, ce projet agropastoral vise essentiellement l’autonomisation de la vie des militaires afin de les rendre productifs et indépendants à l’instar de leurs collègues en armes des autres pays.

« Un centre de formation est mis sur pied en faveur des anciens combattants qui ont rendu leurs armes, mais qui sont en vie et qui sont aptes à travailler, d’avoir un emploi et d’être utile envers eux-mêmes et à la société », a-t-il dit,  a par ailleurs ajouté le ministre de la Défense nationale et des anciens combattants.

Le ministre provincial de l’Agriculture, Joseph Kayumba, a, pour sa part exprimé la satisfaction du gouvernement provincial quant à ce projet, car, a-t-il dit, l’agriculture figure parmi les priorités du gouvernement dirigé par le gouverneur Jacques Kyabula.

Ainsi, il a salué non seulement l’implication du gouvernement central à travers le ministère de la Défense nationale et anciens combattants, mais aussi le gouverneur de la province du Haut-Katanga, Jacques Kyabula initiateur dudit projet qui cadre avec la vision du Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui vise à l’amélioration des conditions de vie des hommes en armes à savoir les militaires et les policiers.

Pour rappel, l’Inspecteur général des FARDC, le général d’armée John Numbi et le commandant région, le général major Mushimba ont pris part à la cérémonie de lancement desdites activités lancées par le ministre de la Défense nationale et anciens combattants. ACP/Kayu