Les députés provinciaux du Kwilu plaident pour l’achèvement des travaux du barrage de Kakobola

0
560

Kinshasa 29 juin 2020 (ACP). -Les députés provinciaux de la province du Kwilu ont plaidé auprès du gouvernement central pour l’achèvement des travaux du barrage de KAKOBOLA et la construction de la route nationale MOGATA – BANDUNDU-VILLE (RN17) ainsi que pour le paiement de leurs arriérés dans une déclaration sur les difficultés du fonctionnement des institutions politiques de leur province dont une copie est parvenue dimanche à l’ACP.

Les élus de cette province ont, dans ce document, précisé que leur assemblée provinciale accuse déjà 7 mois d’arriérés des frais de fonctionnement, des émoluments des députés ainsi que le payement du personnel administratif. Ils ont également ajouté que leur gouvernement provincial connaît les mêmes difficultés, jusqu’à 10 mois d’arriérés des frais de fonctionnement et des payements des membres du gouvernement ainsi que des services dépendants. 

 _« Nous sollicitons pour une énième fois au Gouvernement central de bien vouloir s’acquitter de son devoir en payant les dits arriérés aux deux institutions provinciales conformément aux dispositions constitutionnelles afin de matérialiser l’effectivité de l’Etat de Droit qui se veut un Etat de la soumission de tous à la loi »_ , ont-ils souligné dans leur déclaration.

Ils ont, en outre fait savoir que leur Assemblée provinciale qui comptait 36 députés durant la législature passée, en compte de nos jours 48, tout en gardant son ancienne enveloppe salariale et de fonctionnement, révélant, par ailleurs, que cette situation fait de l’assemblée provinciale de Kwilu la moins rémunérée de la République démocratique du Congo. 

 _

« Covid-19 : Le moratoire sur la perception des taxes à caractères agricoles dysfonctionne les institutions de la province du Kwilu »_

Les députés provinciaux de la province du Kwilu ont, dans la même déclaration, indiqué que 

le moratoire de trois mois ordonné par le gouvernement central à leur entité sur la perception des taxes à caractère agricole a contribué au disfonctionnement des institutions de la province.

Ils ont précisé, à cet effet, que cette taxe dont sa perception a repris le 25 juin 2020 conformément à la même décision du gouvernement central, constitue la principale source de revenus de la province, avant de solliciter la rétrocession de manque à gagner que la province a connu tout au long de cette période.  Les députés provinciaux du Kwilu ont, dans le cadre de la sensibilisation contre le Covid-19, appelé la population à la vigilance et au respect strict des gestes barrières pendant cette période de crise sanitaire qui frappe l’humanité. ACP/Kayu