60 ans de l’indépendance : Les politiques congolais souhaitentun avenir radieux de la RDC

0
317

Kinshasa, 1er  juillet 2020 (ACP).-Les acteurs politiques congolais ont souhaité un avenir radieux  de la RDC, à l’occasion de son 60ème anniversaire de l’indépendance.

La ministre d’Etat du Travail et Prévoyance sociale, Néné Ilunga Nkulu a souhaité la quête commune de la paix, de l’unité, de l’amour et de la concorde nationale pour bâtir le pays, avant d’appeler à une rédaction de l’histoire avec courage et amour de la patrie.

De son côté, le ministre de la Jeunesse, Billy Kambale a indiqué que les propos du roi Philippe de Belgique marquent le début d’une réconciliation sincère entre la jeunesse congolaise acquise aux idéaux lumumbistes et la Belgique, avant de saluer la reconnaissance des  blessures infligées lors de la brutale colonisation.

Le président national du Mouvement de la Libération du Congo (MLC), Jean Pierre Bemba a appelé la jeunesse congolaise à s’approprier l’histoire des Pères de l’indépendance. Il les a conseillés de s’engager résolument sur la voie conduisant à la transformation de la RDC en une nation libre, prospère et débarrassée des antivaleurs.

La RDC peut se relever

Congolais, dressons nos fronts et changeons l’Histoire ! « , a insinué le président national d’Ensemble pour la république, Moise Katumbi.

Le directeur de cabinet adjoint du Président honoraire de la République, Jean Pierre Kambila a espéré que l’entrée en cette période nouvelle apporte moins de guerres, moins de haines et de polémiques, avant de réitérer le voeu de  travailler ensemble dans la sérénité. 

Pour le porte-parole du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), Patrick NkangaBekonda, à 60 ans, on prêche la sagesse et la droiture par l’exemple, appelant ainsi les Congolais à penser à l’héritage et aux valeurs à léguer aux générations futures.

Pour le député Jean Jacques Mamba, les Congolais doivent apprendre tous à faire mieux tous les jours, déplorant qu’ils deviennent  en majorité inciviques par mimétisme.

«  Il est temps de nous réveiller et de décoller », a estimé l’élu Christophe Lutundula, reconnaissant par ailleurs, de ne pas avoir réussi à doter la RDC des structures politiques, économiques, sociales et culturelles capables de promouvoir son développement. 

Pour sa part, Patrick Muyaya a appelé à la prise de conscience, croyant en l’intelligence et en la capacité de bâtir sur les échecs.

« Front Commun pour l’indépendance hier, Front commun pour un Congo des libertés garanties, de séparation des pouvoirs et du pain pour tous aujourd´hui. Bonne fête de l’indépendance à tous les Congolais », a déclaré, pour sa part, le PrNehemieMwilanya, Coordonnateur du FCC. ACP/Kayu