Levée du couvre-feu et reprise prochaine des vols internationaux au sénégal

0
361

Kinshasa, 1er  juillet 2020 (ACP).-Le président Macky Sall a annoncé lundi soir, la levée de l‘état d’urgence et du couvre-feu, à compter du mardi, 23h heure locale, ont indiqué des médias étrangers. « Dans un discours à la Nation, le chef de l‘État a également annoncé la réouverture des frontières aériennes à partir du 15 juillet, même si le péril est toujours là,  la lutte continue », a affirmé le président sénégalais.

Il a affirmé la nécessité de reprendre toutes nos activités productives pour remettre pleinement  « notre économie en marche. De la même manière que nous ne pouvons pas laisser au virus nos vies et notre santé, nous ne pouvons, non plus, lui laisser la vie
et la santé de notre économie », a-t-il dit dans cette allocution diffusée,

non pas du palais présidentiel, mais de sa résidence où, bien que testé négatif, il s’est mis en quarantaine la semaine passée après avoir été en contact avec une personne contaminée, selon ses services. “Tenant compte de cette double nécessité vitale, j’ai décidé de lever l’état d’urgence et le couvre-feu y afférent à compter de demain” mardi à 23 heures (locales et GMT), a-t-il dit.

Les frontières aériennes seront rouvertes à partir du 15 juillet et les vols internationaux reprendront selon un protocole sanitaire défini, a-t-il dit. Les frontières terrestres et maritimes resteront, elles, fermées. Il s’agira, avec le port obligatoire du masque dans les lieux publics ou la fermeture des marchés un jour par semaine pour nettoiement, de l’une des toutes dernières restrictions maintenues parmi toutes celles imposées depuis le premier cas confirmé de Covid-19 le 2 mars.

Elles ont été progressivement allégées ces dernières semaines sous la pression des réalités économiques dans un pays dont une grande partie de la population vit au jour le jour dans le secteur informel, et celle de groupes sociaux. L‘épidémie continue pourtant de progresser et différents médias ont fait état ces derniers jours de centres de traitements touchant à la limite de leurs capacités. Par ailleurs, le Sénégal a déclaré 6.698 cas de contamination et 108 décès. “Toutes les projections montrent que le virus continuera de circuler durant les mois à venir”, a dit M. Sall. Mais, au lieu de restrictions, il a appelé à “redoubler d’efforts” dans le respect des gestes barrière. Il
a affirmé la nécessité de préparer l’après-Covid.

L’Etat recrutera en 2020-2021 500 médecins et 1.000 professionnels de santé et adoptera bientôt un plan “ambitieux” de modernisation de ce secteur sur 2020-2024. L‘état d’urgence avait été décrété le 23 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. Macky Sall s’est exprimé depuis sa résidence du quartier Mermoz, à Dakar.

Le président est en quarantaine depuis mercredi dernier, ayant été en contact avec une
personne testée positive au coronavirus, lui-même ayant été testé négatif, selon la présidence. ACP/Kayu