Vers l’élaboration d’un plaidoyer pour l’élimination des violences en temps des conflits.

0
206

 Kinshasa, 1er  juillet 2020 (ACP).-Mme Denise Nyakeru Tshisekedi, en sa qualité de championne de lutte contre les violences liées aux conflits a, au cours de la réunion virtuelle qu’elle a présidé dernièrement en vidéo à l’occasion de la journée internationale pour l’élimination des violences sexuelles en temps des conflits, proposé l’élaboration d’un plaidoyer pour mettre fin à ces actes ignobles. Ce plaidoyer, a dit la 1ere dame de la RDC contiendra la synthèse de toutes les solutions et innovations assorties dans cette rencontre, avant de rassurer l’auditoire qu’elle se fera le plaisir de porter ces propositions là où il faudra. * Vous pouvez compter sur moi *, a conclu Mme Nyakeru. La ministre d’état, ministre du Genre, famille et enfant, Béatrice Lomeya Atilite qui a  présenté la position du gouvernement congolais concernant le progrès et les défis en matière de lutte contre les violences sexuelles basées sur le genre *VSBG* liées aux conflits dans le contexte de la COVID-19, a indiqué que le gouvernement congolais avec ses partenaires doivent mettre les bouchées doubles pour qu’en cas des violences les bourreaux soient sévèrement sanctionnés afin de leur servir de leçon et décourager les autres. Dans le programme multisectoriel d’urgence, a souligné la ministre d’état, ministre du genre, le gouvernement vient d’adopter une proposition de décret portant institutionnalisation de centre de prise en charge des victimes. Mme Lomeya a enfin invité les acteurs impliqués en la matière à se mobiliser pour la mise en œuvre de la stratégie nationale de lutte contre les VSBG et doter son ministère des outils adaptés pour éradiquer ce fléau. L’ONU-Femmes et le Bureau conjoint des Nations unies pour le droit de l’homme ont apporté leur contribution pour que les femmes bénéficient des droits et principes concernant leur dignité en tant qu’être humain. ACP/Kayu