Le Dr Eteni Longondo visite les sites et centres hospitaliers de la ville de Kolwezi

0
190

Kinshasa, 03 juillet 2020 (ACP).- Le ministre de la Santé,   Dr Eteni Longondo, a effectué  jeudi, une visite dans les  différents sites et centres hospitaliers de la ville de Kolwezi, dans la province de Lualaba,  a-t-on appris du service de presse de ce ministère.

Dr Eteni , qui était accompagné de membres de la  coordination et du staff provincial de son secteur,  s’est rendu  au  centre hospitalier Watu Wetu  ( Notre peuple ), situé dans la commune de Manika où il a remis un laboratoire de biochimie et d’hématologie.

Il s’est ensuite rendu à la commune de Dilala, où l’on a érigé, sur fonds propres du gouvernement provincial du Lualaba,  une  soixantaine  des maisons préfabriquées en vue d’une meilleure prise en charge d’une quarantaine de cas suspects des malades.

Après la commune de Dilala, le ministre  de la Santé  s’est rendu, à l’Hôpital du personnel de Kolwezi HPK. D’une  capacité d’accueil de 50 lits, cet hôpital reçoit des cas confirmés de la COVID19 pour la prise en charge.

Le Dr Eteni Longondo a également visité le bâtiment de la division provinciale de la Santé qui  appartient à un particulier et  qui se retrouve dans un état de délabrement. Le ministre a, à ce propos, promis de résoudre cette situation avec l’appui de la hiérarchie afin de  permettre à l’administration provinciale de travailler dans de bonnes conditions.

Enfin, le ministre a visité  l’hôpital général de référence de Mwangenzi, tenu par les spécialistes indiens et congolais avec plusieurs services organisés notamment la dentisterie, la kinésithérapie, l’ophtalmologie.

Réunion avec la coordination provinciale

Le Dr Eteni Longondo a tenu une importante réunion de coordination à Kolwezi dans la province de Lualaba  avec les  différents responsables du secteur de la santé dont le ministre provincial de la Santé, les membres du comité de riposte provincial, le directeur de programme de l’hygiène aux frontières ainsi que bien d’autres responsables du  secteur.

Avec plus de 2.500.000 habitants pour 14 zones de santé,  4 constituant et 50 % de la population dont la morbidité est dominée par le paludisme, les épidémies diarrhéiques, l’hypertension artérielle, IST et HIV, sans oublier les accidents de trafic routier, la province du Lualaba a mis en place,  depuis le mois de mars dernier, une feuille de route en réponse contre la pandémie de la COVID19.

Parmi les différents défis à relever dans le secteur de la santé dans la province du Lualaba, l’on note également la problématique des médecins non alignés à la prime de risque. ACP/Kayu/KJI