SCTP : Le nouveau directeur général axe son action sous le signe des résultats

0
785

Kinshasa, 03 juillet 2020 (ACP).- Le nouveau directeur  général de la Société commerciale et des ports (SCTP), Franklin  Mabaya Bongila, axe son action à la tête de la société sous le signe des résultats dans la production et dela maximisation des recettesde de la société.

M. Mabaya l’a  déclaré jeudi au siège social de cette entreprise en présence de directeur général adjoint, Gabin Lulendu, à la remise et reprise avec son prédécesseur, Daudet Laya Sinsu, et du  délégué du ministre du Portefeuille.

Pour ce faire le nouveau directeur général, a estiméqu’une analyse de la situation laisse entrevoir  les causes endogènes et exogènes qui ruinent la SCTP. Parmi les causes endogènes,  figurent, a-t-il souligné, figurent premièrement  le  problème du renouvellement de l’outil de production devenu obsolète et vétuste, l’absence  de la dotation des moyens adéquats  en vue de permettre à la société notamment aux agents d’être efficace  sur le terrain.

Pour ce qui concerne les causes exogènes M. Mabaya  a appelé le personnel et le ban syndicat de la SCTP à œuvrer non seulement pour la protection  des agents mais, aussi  et surtout  pour la protection de la société. Il a saisi l’occasion pour  fustiger le mauvais comportement qui élu domicile dans la société consistant à présenter une mauvaise image de l’entreprise à ceux même censé venir en aide à la société, rappelant à cet sujet que les efforts de tout chacun doivent être conjugués aux fins ‘obtenir le paiement des arrières de salaire des agents.

Le directeur général Mabaya s’est engagé à instaurer un climat de paix et gage de développement de la société lequel a-t-il ajouté va permettre de faire de plaidoyer aux fins d’apporter  des solutions idoines aux problèmes à la SCTP.

La SCTP étant devenu une société commerciale, la qualité de service et la performance des agents sur le terrain s’impose à fins de mettre la société sur le même diapason que les entreprises  de renommées internationales.

De son côté, M. Daudet Laya, le directeur général sortant, a brossé le tableau sombre de la société caractérise par la vétusté des équipements de production de la société et a présenté des  projets initiés avec le concours du gouvernement actionnaire principal et des partenaires pour relancer et redresser cette entreprise du portefeuille de l’Etat. ACP/Kayu/KJI