ACVDP appelle à l’engagement communautaire pour lutter contre es violations des droits de l’homme

0
135

Kinshasa, 04 juillet 2020 (ACP). – L’Ong ‘’Action contre les violations des droits de personnes vulnérables (ACVDP)’’ a appelé jeudi les acteurs communautaires de la commune de Kimbanseke, à s’engager  dans la  lutte contre les violations des droits de l’homme, lors d’une  campagne de sensibilisation à l’église MEAM/Mokali dans la même commune.

 Cette campagne a regroupé  nombreux acteurs notamment les enseignants, les chefs de quartiers, les chefs d’avenues, les activistes de la société civile et autres animateurs. Il s’est agi de faire passer  un message fort la lutte contre la propagation de la pandémie du Coronavirus.

Le président de l’ACVDP, Crispin Kobolongo Kongunde a demandé  à ces animateurs de jouer un  rôle important dans le renforcement du processus démocratique et de la participation citoyenne.

« Les citoyens doivent s’engager dans la vie du pays et veiller au respect des droits et des libertés civils et politiques ainsi que participer aux prises des décisions en influençant leurs élus et autres décideurs », a-t-il souligné.

Plusieurs autres sujets ont été débattus lors de ces échanges dont celui portant sur les douze droits de la personne à protéger. Cette thématique a permis à M. Kobolongo d’interpeler les acteurs à dénoncer des cas de torture sur la personne humaine dans leurs communautés respectives.  

Covid-19 : Les acteurs communautaires appelés à devenir des ambassadeurs pour sensibiliser les populations

Le médecin chef de la zone de santé de Biela dans le district de Tshangu, Dr Ngolo, qui a pris part à cette sensibilisation, a appelé ces acteurs communautaires à devenir des ambassadeurs pour sensibiliser les populations non seulement sur les droits de l’homme, mais aussi sur la lutte contre la pandémie de la  Covid-19.  

Il a, à cet effet, indiqué qu’après avoir constaté, après trois mois de pandémie, une  résistance de la part de la population quant au respect des gestes barrières, surtout dans le district de Tshangu, il est important de changer les stratégies communicationnelles. 

« Que les habitants de la rue, de l’avenue, les riverains des marchés ou celui qui est plus connu au niveau de la population puissent s’approprier ce message de lutte contre la Covid-19 et le transmettre à son tour à la population », a-t-il fait savoir avant d’insister sur le port obligatoire des masques dans les endroits publics ainsi que sur le respect des gestes barrières.

Cette campagne de sensibilisation menée par l’ACVDP avec l’appui du Centre Carter (Maison des droits de l’homme), s’inscrit dans la deuxième et dernière phase du projet de plaidoyer et sensibilisation avec plusieurs activités avec des différentes catégories de la population et dans différentes communes de la capitale congolaise. Il est aussi prévu des tribunes d’expression populaire et des journées portes ouvertes. La prochaine sensibilisation est prévue samedi 4 juillet de l’année en cours, dans la commune de Barumbu, signale-t-on.

ACP/ Kayu