Akili Mani Sifa gagnante du premier prix littéraire « Héroïnes Congolaises du quotidien »

0
1531

Kinshasa, 04 juillet 2020 (ACP).- Mme Akili Mani Sifa a remporté le mois de juillet courant, le premier Prix du concours d’écriture « Héroïnes Congolaises au quotidien » avec son texte intitulé « Mwana hume », indique un communiqué de l’Union Européenne, remis vendredi à l’ACP.

La source indique que ce prix qui a reçu près de 80 nouvelles, a pour objectif de mettre en valeur la femme congolaise, tout en s’inspirant des faits réels vécus au sein de sa communauté.

Le jury de ce concours composé de 4 écrivains congolais dont Ange Kasongo,  Richard Ali A Mutu, Yolande Elebe et Hervé Michel Bia Buetusiwa a publié le résultat sur les médias sociaux de la délégation de l’Union Européenne en RDC.

Née à Uvira en 1990, Akili Mali Sifa est détentrice d’un diplôme de médecine de l’Université de Kinshasa (UNIKIN). Elle a travaillé comme médecin généraliste aux urgences de l’hôpital Général de Kintambo et chargée du programme « Santé pour tous » de l’Association Tosungana n’a Bomoko de 2016 à 2019.

Passionnée d’écriture, elle est auteure de plusieurs œuvres non publiées et prend part à plusieurs concours littéraire.  Elle est actuellement médecin traitant à l’Hôpital Général de Référence de Kalemie.

Par ailleurs, les noms des 9 autres gagnants ont été rendus publics concomitamment, il s’agit de Victoria Ndaka Massamba pour le texte « Un interdit retour: savoirs réciter les horreurs et apprendre une nouvelle danse », Jonathan Kapinga avec le texte « Coeur d’une déesse », Yann Kheme, « le K-yann pour son œuvre pagne d’inspiration », Hur  Asani avec le texte « Congo, terre de bravoure », Jocelyne Danga avec le texte « Je jure », Héritier Humindo Kaghoma, pour le texte « Certes, la veuve est morte », David Matasima avec le texte « Le cloître », Dovelle Kathia pour le texte « la femme en 21 mots », ainsi que Mathe Kisughu avec son texte « L’orphelinat de Marie Perpétue ».

Il faut noter que cette compétition d’écriture a été lancée le 28 février dernier par Jean-Marc Châtaigner, ambassadeurs de l’Union européenne en RDC. ACP/Kayu