La Côte d’Ivoire rend hommage aux soldats tués dans l’attaque terroriste dans le nord du pays

0
468

Kinshasa, 04 juillet 2020 (ACP) — Les 14 militaires ivoiriens tués le 11 juin dans une attaque terroriste à Kafolo (nord du pays) ont été décorés à titre posthume dans l’Ordre national de Côte d’Ivoire lors d’une cérémonie d’hommage en présence du chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara jeudi à Abidjan, ont indiqué vendredi des médias internationaux.

« Au nom du président de la République et en vertu des pouvoirs qui nous sont conférés, nous vous faisons Chevalier dans l’Ordre national », a déclaré le ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, appelant chacun des victimes lors d’une cérémonie à la Place d’armes de l’Etat-major des Forces armées ivoiriennes au Camp Gallieni d’Abidjan. Les insignes du grade des récipiendaires ont été remis à leurs familles respectives. Pour le général Justin Dem Aly, ces soldats sont « morts pour la patrie, ils se sont montrés dignes enfants de la patrie ». Au total 13 militaires et un gendarme ont été tués et cinq autres soldats blessés par un groupe armé au poste mixte de Kafolo situé dans la dernière localité entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, dans le département de Kong. Une opération de ratissage de l’armée ivoirienne a permis d’interpeller 27 individus, de saisir du matériel de communication et de détruire du matériel logistique. Avant cette attaque, une opération conjointe des armées de Côte d’Ivoire et de Burkina Faso avait permis de démanteler une base terroriste en territoire burkinabé. ACP/Kayu