L’OIM affirme que 174 migrants clandestins ont été secourus au large de la côte ouest de la Libye

0
521

Kinshasa, 04 juillet 2020 (ACP) — L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a annoncé jeudi que 174 migrants clandestins, dont des femmes et des enfants, avaient été secourus par les garde-côtes libyens au large de la côte ouest du pays, ont rapporté vendredi des médias étrangers. Parmi les migrants secourus et amenés en détention figurent 16 femmes et 19 enfants, a affirmé l’OIM dans un tweet. « Nous réaffirmons que le système de détention arbitraire en Libye doit être démantelé », a indiqué l’OIM. Plus de 5.400 migrants clandestins ont été secourus et ramenés en Libye depuis le début de l’année, tandis que le nombre sur l’ensemble de l’année 2019 s’est élevé à plus de 9.200, selon l’OIM. La Libye est en proie à l’insécurité et au chaos depuis la chute du régime de feu Mouammar Kadhafi en 2011, ce qui en fait un point de départ privilégié pour des milliers de migrants clandestins qui souhaitent traverser la mer Méditerranée pour se rendre en Europe. Avant la fermeture par les autorités libyennes de toutes les frontières du pays, par mesure de précaution contre le COVID-19, l’OIM menait un programme de Retour volontaire humanitaire consistant à organiser le retour des migrants clandestins bloqués en Libye vers leur pays d’origine. ACP/Kayu