Thomas Luhaka rassure la communauté universitaire de l’aboutissement de leurs revendications

0
762

Kinshasa, 04 juillet 2020(ACP)-Le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), Thomas Luhaka Losendjola, a rassuré, dans un communiqué  parvenu vendredi à l’ACP, la communauté universitaire de sa volonté de tout mettre en œuvre  en vue de voir aboutir ses différentes revendications qu’il considère comme légitimes.

Thomas Luhaka a appelé ladite communauté à une meilleure compréhension des uns des autres, soulignant son refus de cautionner les récupérations politiciennes des frustrations des membres de certains corps de l’ESU.

Certaines revendications, a-t-il indiqué, sont en cours d’exécution  par les instances  gouvernementales pendant que  d’autres  sont en train  d’être examinées  actuellement  au niveau des services compétents.

Le ministre Luhaka a réitéré les hommages mérités aux professeurs décédés pendant cette période et a réaffirmé son engagement à poursuivre la politique gouvernementale dans l’amélioration des conditions de vie et de travail de l’ensemble  du personnel de son secteur.

La situation du secteur de l’ESU

Le ministre Luhaka a souligné que du 15 au 24  juin 2020, les revendications contenues dans les déclarations des structures formelles et informelles de certains établissements de l’ESU  ont été bien reçues dans son cabinet. Ces revendications, a-t-il dit, ont retenu sa particulière attention.

Celles-ci portent notamment sur la mécanisation de nouveaux docteurs à thèse, des chefs de travaux, des assistants et autre personnel de l’ESU.

Elles concernent aussi, a ajouté le ministre, le manque à gagner, le trop perçu sur les véhicules des professeurs, la prise en charge des soins médicaux, la révision du barème salarial et la suspension de l’Impôt professionnel sur le revenu (IPR). ACP/Kayu