Une réflexion sur la possibilité de la levée de l’état d’urgence lancée à la Primature

0
154

Kinshasa, 04 juillet 2020 (ACP) – Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a lancé jeudi, au cours d’une réunion avec les membres du Comité multisectoriel de la lutte contre  la Covid-19 à la Primature,  la réflexion sur la possibilité de la levée de l’état d’urgence sous certaines conditions, a indiqué le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny  Ngobila.

D’après le gouverneur Ngobila qui a fait le compte rendu de la réunion, il appartient ainsi au Chef de l’État, Félix Tshisekedi  d’en décider.

La réunion,  a-t-il dit, a eu  trois points à l’ordre du jour, à savoir, l’examen de la situation épidémiologique qui a été brossé par le Pr Jean Jacques Muyembe et le vice ministre de la Santé.

« Au jour d’aujourd’hui, nous sommes à près de 7. 179 cas déclarés. Nous avons également 176 décès à travers la République », a relevé le gouverneur de la ville de Kinshasa. 

Selon lui, les membres du Comité ont également évalué le déconfinement de la commine de Gombe et ont constaté à cet effet,  le non respect de gestes barrières imposées par le gouvernement ainsi que la négligence du port obligatoire de masques par plusieurs kinois alors que le virus circule.

Le Comité, a-t-il poursuivi,  a en outre, noté  l’irresponsabilité de certaines chaînes de télévision et de radios qui font de l’intoxication en soutenant que la maladie n’existe alors que les chiffres sont là.

« La seule façon de ne pas attraper le virus,  c’est le port  régulier et obligatoire de masques, et le respect de la distanciation sociale », a-t-il prévenu. 

Enfin,  les membres du Comité, a-t-il dit, ont constaté que les  responsables des structures n’organisent pas la distanciation sociale, ni des dispositifs de lavage des mains dans leurs structures, magasins, bureaux alors que ce sont des mesures édictées par l’Etat congolais, indiquant que les contrevenants seront appréhendés par la police.

Les ministres du Budget, de la Défense nationale et anciens combattants, des Actions humanitaires et solidarité nationale, de l’Enseignement supérieur et universitaire, du Près le Président de la République, du Près le Premier ministre, de la Santé, de l’Intérieure, sécurité et affaires coutumières, des Finances, du Secrétaire général du gouvernement et le coordonnateur du secrétariat technique du Comité multisectoriel de la lutte contre la pandémie du Coronavirus ont participé à cette réunion.

Le gouverneur de la ville province de Kinshasa, les responsables de la police, ainsi que ceux des services de sécurité et de l’immigration ont été également conviés à assister à cette séance de travail. note-t-on. ACP/Kayu