Des vies humaines en danger face aux hippopotames dans le secteur de Nganja/Fizi.

0
1416

Bukavu, 05 juil. 2020 (ACP).- La Société civile dans le territoire de Fizi alerte sur le danger que courent les habitants du secteur de Nganja face à la férocité des hippopotames dans le territoire de Fizi.

La société civile parle de 13 personnes bien identifiées qui ont déjà perdu la vie tuées par les hippopotames et parle d’une contre-attaque de la population à ces amphibiens.

Le chef de site de la réserve de Nganja, Nicolas Lusambya dit être au courant de cette situation et appelle les habitants de Nganja à la prudence face à ces bêtes. Il dit que les hommes se sont attirés la colère de ces bêtes en allant construire dans leurs site avec des exploitations des minerais et en y exerçant des activités champêtres. Il ajoute que les hippopotames sont inoffensifs mais en cas de danger ils agissent par légitime défense qui conduit malheureusement à des morts d’hommes. ACP/Kayu