Ituri : l’ignorance du nouveau code de la route, facteurs majeurs de l’augmentation des accidents de circulation

0
576

Bunia, 05 Juin 2020(ACP).-Le commandant urbain de la police nationale congolaise Gérard Abeli Mwangu a épinglé vendredi trois(3) facteurs majeurs à la base de l’augmentation sensible des cas d’accidents de circulation dans la ville de Bunia à savoir ; l’ignorance du nouveau code de la route dans le chef de conducteurs des engins roulants, l’ivresse au volant et l’excès de vitesse. 

Parmi ces trois (3) facteurs majeurs a-t-il poursuivi deux(2) autres facteurs entrent en ligne de compte notamment refus pour certains conducteurs d’obtempérer aux injections des agents qualifiés et conduite sans permis de conduire sur la voie publique.

Pour prévenir de nouveaux accidents major Abeli Mwangu a recommandé aux automobilistes le respect strict du nouveau code de la route, dans la ville de Bunia ainsi que dans les agglomérations de ne rouler que sur une vitesse de plus ou moins 20km/heure tandis qu’aux motocyclistes accusés de provoquer dans la plupart de cas des accidents d’éviter de se faufiler entre les engins en mouvement, d’éviter de dépassements ou croisements dangereux, de porter obligatoirement les casques et de ne porter qu’une seule personne sur la moto.

Pour les piétons le commandant urbain de la PNC a recommandé avant de traverser la chaussée de regarder de gauche et à droite pour passer de l’autre côté de la route rapidement avant d’inviter les propriétaires des engins roulants particulièrement la marque Jaston communément appelés »esprit de mort » cités dans plusieurs accidents de mettre sur la voie publique des engins qui ont subi le contrôle technique approprié mais également de les assurer auprès d’un service spécialisé.

Aux agents qualifiés a-t-il expliqué de faire montre d’une rigueur avérée dans le respect du nouveau code de la route en évitant surtout les tracasseries.

Deux(2) accidents de circulation ce sont succédés au centre ville de Bunia le mardi 30 Juin et et mercredi 01 Juillet courant avec un bilan faisant état de trois (3) morts et neuf(9) blessés parmi lesquels trois(3) dans un état grave, renseigne les statistiques de la Commission nationale de la prévention routière (CNPR). ACP/Kayu