Le regroupement ACC rejette la désignation de Ronsard Malonda et invite l’Assemblée nationale à revenir sur sa decision

0
255

Kinshasa, 05 Juillet 2020(ACP).-Le regroupement politique Arc-en-ciel du Congo (ACC), a rejeté samedi 04 Juillet la validation par l’Assemblée nationale de Ronsard Malonda Ngimbi, au poste du président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

Dans une déclaration faite par son président, le député national Jean Philibert Mabaya Gizi Amine, au siège du regroupement dans la commune Kasa-vubu, ACC estime que « l’acte d’entériner, M. Ronsard Malonda est une violation de l’article 49 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, en plus l’examen de ces procès verbaux n’était même pas inscrits à l’ordre du jour lors de la dernière séance plénière du jeudi 02 juillet dernier, alors que c’est un sujet à traiter avec beaucoup d’attention parce qu’il s’agit de l’avenir du pays qui est en jeu ».

Jean Philibert Mabaya invite ainsi la présidente de la chambre basse du Parlement, Jeanine Mabunda Liyoko, à se rappeller de l’article 12 de la loi portant fonctionnement et organisation, de la CENI, tout en expliquant que le processus doit être respecté; mais en même temps à créer une commission spéciale chargée de donner l’avis sur l’entérinement ou la désignation des membres des institutions publiques dont la responsabilité lui est confiée, avant l’examen de la question en plénière.

L’arc-en-ciel du Congo (ACC) demande par ailleurs au Bureau de l’Assemblée nationale de revenir sur sa décision qui, selon ce regroupement, « discrédite toute une institution » et de rejoindre le point de vue du peuple souverain, électeurs des députés nationaux.

Ce regroupement politique demande également au président de la République, Félix Tshisekedi, de ne pas « investir une équipe des membres de la CENI désignés sans consensus et au mépris des dispositions légales et réglementaires » ; ainsi qu’à la Cour Constitutionnelle de ne pas « organiser la cérémonie, ni recevoir les serments des membres de la CENI désignés dans un climat des controversées afin d’éviter un chaos électorale au pays tel que vécu au passé », a ajouté l’élu de la circonscription électorale de Masi-Manimba, dans la province de Kwilu.

Il sied de rappeler que ce même samedi, différents militants des mouvements citoyens ont manifesté contre l’entérinement de Ronsard Malonda comme président de la CENI, de la 16è rue de Limete, jusqu’au Palais du Peuple. Ces manifestants parmi lesquels les membres de la Lucha, Filimbi, le CLC et d’autres mouvements ont été dispersé à coups de gaz lacrymogène par la police. ACP/Kayu