Moratoire d’un mois accordé aux entreprises minières pour confiner les travailleurs du Lualaba et du Haut-Katanga

0
739

Kinshasa, 06 juillet 2020 (ACP). – Le ministre d’Etat, ministre de l’Emploi, Travail, et prévoyance sociale, Nene Nkulu, a pris la mesure d’accorder un moratoire d’un mois aux entreprises minières installées dans les provinces du Lualaba et du Haut-Katanga, pour confiner les travailleurs  qui prestent sur leurs sites miniers, indique un document  de la société civile desdites provinces  œuvrant dans le secteur des mines, reçu samedi à l’ACP.

 La ministre d’Etat Nkulu a formulé cette recommandation au cours d’une réunion tenue vendredi, conjointement avec les ministres de la Santé Publique, Dr Eteni Longondo et des Mines, Willy Kitobo, tous en séjours  de travail  dans la province du Lualaba. Elle a dans le même cadre assigné ces entreprises minières, à libérer les agents ayant effectué plus d’un mois de confinement sur les sites d’exploitation, et  de s’activer dans l’encadrement des activités du comité de riposte pour le respect des gestes barrières.

De son côté, le ministre de la Santé publique a insisté sur le contrôle de l’état de santé de chaque travailleur, afin d’éviter une nouvelle vague de contamination sur les sites d’exploitation minière. Quant aux entreprises minières,  elles se sont engagées au respect strict des instructions arrêtées par le gouvernement lors  de la 36ème réunion du Conseil des ministres, lequel avait levé l’option de procéder au confinement des travailleurs des différents secteurs de la vie nationale, dont le secteur minier.

La même source indique les gouverneurs des deux provinces précitées, des membres des organisations de la société civile ainsi que des délégués de la Fédération des entreprises du Congo (FEC), ont pris part à ladite réunion. ACP/Kayu