De nouvelles stratégies pour mettre en déroute les ADF à Beni

0
845

Beni, 07 juillet 2020 (ACP).- Les Forces armés de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont arrêté des nouvelles stratégies contre les ADF et d’autres groupes armés qui insécurisent  l’axe routier Oïcha-Eringeti, sur la RN4, après une double embuscade survenue de vendredi à samedi, sur les véhicules des civils trafiquant à hauteur de Mukokodans le territoire de Beni.

Selon le lieutenant Antony Mwaluchay,porte-parole des OPS1, des stratégies d’envergures ont été arrêtées par le commandement des OPS1 pour sécuriser les usagers de l’axe Oïcha-Eringeti sur la RN4 parmi lesquelles lerenforcement des effectifs militaires à Mukoko et ses environs, l’intensification des opérations des fouilles de l’ennemi (coupeur de route) jusque dans son dernier retranchement.

A cela s’ajoutent aussi l’intensification des patrouilles des combats diurnes et nocturnes et la sensibilisation de la population locale d’appuyer les FARDC sur terrain en leur fournissant des informations sur des moindres mouvements des ADF/MTN ainsi que d’autres groupes armés Mai-Mai qui traînent encore en action pour déposer les armes.

Le député provincial Jean Paul Ngahangondi, élu du territoire de Beni, qui a plaidé pour des enquêtes sérieuses dans les tueries de Beni, a appelé, le week-end, ses électeurs à soutenir sans relâche les FARDC pour lutter contre l’ennemi commun de la région, avant d’annoncer que des démarches sont déjà entreprises au sommet de l’État pour que ce drame prenne fin à Beni.

En l’espace de deux jours,les ADF ont tendu deux embuscades aux véhicules des passagers en hauteur de Mukokoqui ont causé 5morts et des blessés. ACP/Kayu