Les communautés locales de Mambasa et les gestionnaires de la RFO invités à travailler en synergie

0
815

Bunia, 07 juillet 2020 (ACP).- Le ministre provincial en charge de Mines, Énergie, Eau et Pétrole de la province de l’Ituri, Emmanuel BahatiKukwabo, a invité, lundi, les communautés locales du territoire de Mambasa ainsi que les gestionnaires de la « Réserve de faune à Okapis » (RFO) située dans la localité d’Epulu,territoire du même nom, à travailler en synergie pour lutter contre l’exploitation minière illicite dans les aires protégées.

BahatiKukwabo qui s’exprimait dans une exclusivité accordée à l’ACP, a déclaré qu’il a misà profit les onze (11) jours de sa mission officielle dans le territoire de Mambasa pour échanger avec les gestionnaires de la RFO et les différentes communautés qui s’adonnent allègrement à l’exploitation illicite de minerais dans la RFO au mépris de la protection des Okapis qui demeure une espèce unique faisant la fierté de la République Démocratique du Congo en général et de la province de l’Ituri en particulier.

Il a signifié à ses interlocuteurs que l’exploitation minière dans cette réserve est formellement prohibée conformément aux textes légaux du pays, avant d’indiquer que la RFO est un établissement public de l’État et non une organisation privée comme pensent les exploitants illégaux qui exigent à la RFO de les dédommager avant qu’ils ne quittent cette réserve pourtant classée comme patrimoine mondial de l’UNESCO.

Rencontre avec les exploitants miniers

Par ailleurs, au cours de cette mission officielle, Emmanuel BahatiKukwabo a rencontré également les exploitants miniers du territoire de Mambasa pour les sensibiliser à la culture du civisme fiscal afin de contribuer au renflouement de la caisse du Trésor public pour permettre au gouvernement provincial d’avoir les moyens de matérialiser sa vision du développement de cette jeune province.

Constat amère de l’exploitation anarchique des bois

En outre, il a fait le constat amère  de l’exploitation anarchique de bois par une frange de la population qui s’en sert pour la fabrication de charbon de bois pour alimenter le chef-lieu de la province de l’Ituri et une partie de la province voisine du Nord-Kivu

En guise d’une solution palliative,  Bahati Kukwabo a sensibilisé les habitants de Mambasa impliqués dans cette exploitation anarchique de bois à songer surtout au reboisement pour éviter, a-t-il soutenu, que la prochaine progéniture ne puisse vivre sans la forêt de ce vaste territoire située à 165Km au sud de Bunia. 

Peu avant de prendre son véhicule pour regagner Bunia, il a eu une séance de travail avec les délégués des associations de jeunes de la place au cours de laquelle ses interlocuteurs ont été invités à se désolidariser de forces négatives et vendeurs d’illusion en les dénonçant, auprès des autorités locales ou encore aux services de sécurité et de défense, les ennemis de la paix pour barrer la route aux semeurs de trouble qui ne veulent pas le développement de l’Ituri.

Le ministre de Mines était en mission officielle dans le territoire de Mambasa avec son collègue de l’Environnent, Désiré Nesobange ainsi que les chefs d’antennes du Fonds forestier national de l’Ituri et le Haut-Uélé, souligne-t-on. ACP/Kayu