Revue de presse du mardi 07 juillet 2020

0
411
Les quotidiens et journaux de la presse kinoise.

6è prorogation de l’état d’urgence sanitaire

La majorité de journaux parus mardi à Kinshasa table sur la sixième prorogation de l’état d’urgence sanitaire en République démocratique du Congo (RDC) autorisée par l’Assemblée nationale.

Agence congolaise de presse (ACP) indique que l’Assemblée nationale a voté pour la 6ème fois consécutive, le projet de loi autorisant la prorogation de l’état d’urgence sanitaire en République démocratique du Congo (RDC), promulgué le 24 mars 2020 dernier par le Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

« Les députés sont des hommes de terrain. Partout où ils passent, les Congolais disent dans toutes les langues ne plus comprendre pourquoi il y a état d’urgence sanitaire. Ils en ont marre du confinement. Ils veulent voir clair sur ces mesures de restriction, mais pour lesquelles les résultats ne suivent pas. Nous voulons à ce jour, que ces Congolais trouvent des réponses à leurs multiples inquiétudes avant de se prononcer ou non », reprend l’agence du discours de la présidente de cette chambre, Jeanine Mabunda.


Par ailleurs, le média public note que le Premier ministre, Sylvestre Ilunga a présidé une séance de travail consacrée à la préparation d’un appui budgétaire de 200 millions USD de la Banque mondiale pour la RDC. « Etat d’urgence : le Parlement repousse à nouveau l’échéance », titre La Prospérité. Pour la sixième fois, les deux Chambres du parlement ont voté en première et seconde lecture l’état d’urgence sanitaire décrété depuis mardi 24 mars 2020, par le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi Tshilombo, , écrit le  journal.

 Présenté à l’Assemblée nationale par le Vice-ministre de la Justice, Bernard Takahishe
Ngumbi, mandaté par son titulaire, en l’occurrence M. Tunda ya Kasende, le projet de loi portant autorisation de la prorogation de l’état d’urgence sanitaire, a occasionné un débat extrêmement houleux entre les pro et anti-prorogation, explique le quotidien.


D’un autre côté, la consœur fait savoir qu’au cours d’une séance de travail présidée par le Premier ministre, Ilunga Ilunkamba, le Gouvernement central a évalué le niveau d’exécution des préalables consentis par la République démocratique du Congo pour bénéficier de l’appui budgétaire de 200 millions de dollars américains de la Banque
Mondiale.

Il ressort de cette réunion que le chef du gouvernement a donné des instructions précises pour que l’équipe concernée par cette question, s’attèle à finaliser les actions non encore totalement exécutées, afin de présenter la note relative à cet appui budgétaire de 200 millions de la BM en faveur de la RDC, au prochain Conseil des
Ministres pour approbation.

Forum des As écrit dans le contexte Rd congolais, l’état d’urgence nuit à tout le monde, commente le confrère. Et à l’Etat qui doit vivre des impôts et taxes, et des Congolais qui ne travaillent plus normalement. Le confinement des ménages sans assistance financière est quasiment impossible à mettre en pratique dans le contexte de la RDC où, selon des statistiques, 76% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté de 1.9 dollar américain par jour et plus de 70% de cette même population dépend du secteur informel présentement au ralenti à cause du confinement imposé avec les mesures d’urgence de la COVID-19, comment le journal de la 11ème rue Limete indiquant que l’on est dans un pays où les gens doivent sortir le matin pour manger. ACP/Kayu