Adoption à l’Assemblée nationale du projet de loi autorisant la ratification du traité instituant la CEAC

0
363

Kinshasa, 08 juillet 2020(ACP).-L’Assemblée nationale a  adopté, mardi au Palais du peuple, le projet de loi autorisant la ratification du traité révisé instituant la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEAC), au cours d’une séance plénière présidée par la présidente de cette institution, Jeanine Mabunda. 

Le ministre d’État  en charge de la  Coopération internationale, intégration et francophonie, Guillaume  Manjolo Buakila qui a présenté à cette occasion l’économie de ce texte de loi, a souligné la nécessité pour la RDC, Etat membre de la CEAC, de pouvoir adapter sa politique aux nouvelles structures de cette organisation sous régionale.

« La RDC étant  membre de la CEAC depuis 1983, doit adapter sa politique aux nouvelles structures de la CEAC pour la rendre  opérationnelle », a-t-il dit.

Le ministre d’Etat  a également  parlé de nouvelles règles  devant permettre de modifier les comportements des pays membres dans ce cadre.

Pour lui, ce traité donne cette possibilité et aussi la responsabilité au niveau de la Commission qui remplace le secrétariat général en ce que, chaque commissaire soit responsable de son secteur et réponde devant les États membres, en termes de mobilité et aussi en ce qui concerne la sécurité lors qu’il y a des intrusions ou des entrées sur le territoire d’un pays membre sans autorisation.

Dans leurs interventions,  les députés ont rappelé notamment certaines difficultés   pour traverser à Brazzaville, et vice versa ainsi que des expulsions observées de part et d’autre. ACP/Kayu